Rémy Anglehart mise son coeur sur les Aigles

Bien que courtisé par plusieurs universités, Rémy Anglehart a finalement opté pour les Aigles Bleus de l’Université de Moncton. L’attaquant du Titan d’Acadie-Bathurst va même jusqu’à dire que la décision a été plutôt facile à prendre.

Le Gaspésien de Port-Daniel ne cache pas que le fait que l’U de M n’était pas tellement loin de la maison familiale a eu un certain impact dans sa décision. Mais c’est surtout l’intérêt évident du Bleu et Or à son endroit qui a fait pencher la balance.

«Les Aigles Bleus ont vraiment démontré beaucoup d’intérêt, dit-il. C’est flatteur d’être désiré comme ça. Honnêtement, ç’a rendu mon choix facile. Je me joins à une excellente organisation.»

«On ne m’a fait aucune promesse, mais c’est à moi à arriver prêt pour le camp d’entraînement si je veux hériter d’un rôle offensif», confie le hockeyeur âgé de 20 ans.

Anglehart, qui montre un dossier de 27 buts et 20 passes pour 47 points en 55 rencontres cette saison – dont 18 filets et 16 mentions d’aide depuis son acquisition des Voltigeurs de Drummondville en novembre pour un choix de quatrième tour.

«C’est un joueur qui a de l’expérience et qui a de bonnes statistiques cette saison, a révélé l’entraîneur-chef du Bleu et Or Judes Vallée dans un communiqué envoyé aux différents médias mardi après-midi. Il peut bien jouer au entre ou comme ailier. Il apportera de la profondeur à notre équipe.»

Plus tard en soirée, Judes Vallée nous en a appris davantage sur les raisons qui ont motivé l’équipe à convaincre Anglehart à choisir le programme de l’U de M. «Rémy est vraiment une excellence prise pour notre équipe. C’est un gars qu’on va pouvoir utiliser à toutes les sauces et qui a du caractère. C’est très bon quand un gars réussit à produire à une moyenne de presque un point par match avec un club en reconstruction», révèle l’entraîneur.

En passant, les bonnes nouvelles ne cessent d’affluer chez les Aigles Bleus. Notons qu’ils ont récemment annoncé les signatures des attaquants Félix Robert et Alex-Olivier Voyer du Phœnix de Sherbrooke, ainsi que le défenseur Yann-Félix Lapointe et le gardien Émile Samson de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Ces joueurs devraient logiquement remplacer adéquatement les Maxime St-Cyr, Robbie Graham, Justin Guénette, Jérémy Hannah, Alex Noël et Alexis Roy qui quitteront le navire au terme de la présente campagne.

D’autant plus que Judes Vallée devrait annoncer d’autres noms intéressants sous peu. Parmi ceux-ci, quelques visages bien connus des amateurs de hockey du Nouveau-Brunswick. Sans nommer personne, le pilote du Bleu et Or a pratiquement avoué que quelques Acadiens seront ajoutés au club.

Questionné sur la qualité des joueurs qui se grefferont au club la saison prochaine, Jules Vallée convient que nous sommes en train d’assister à une période charnière dans l’avenir à court terme de l’équipe.

En Robert, Voyer et Anglehart, on parle ici de trois marqueurs de 30 buts dans la LHJMQ. Selon Vallée, les chances sont bonnes pour qu’un quatrième marqueur soit annoncé dans quelques jours.

«Nous voulons que les Aigles Bleus redeviennent l’équipe qu’elle était dans les belles années. C’est sûr qu’il y a des possibilités que certains des noms que nous avons annoncés fassent le saut chez les professionnels à l’automne. C’est un pari que nous faisons. Au hockey universitaire, si tu veux avoir un bon club, tu dois aller chercher les meilleurs», souligne Judes Vallée.

Les Aigles Bleus, qui s’apprêtent à entamer une série 3 de 5 contre les Varsity Reds de UNB, comptent bien rendre la vie difficile à leurs puissants adversaires.

«Nous voulons causer une surprise. Les jeunes dans le club sont en train d’acquérir beaucoup de confiance. Je peux te dire que l’attitude des gars a beaucoup changé depuis le début des séries. Ça regarde bien pour l’avenir. En tout cas, les gars sont prêts à passer à une autre étape. Nous avons eu des saisons difficiles ces dernières années, mais là on commence réellement à voir la lumière au bout du tunnel», ajoute Judes Vallée.