Fort-Kent: tous les espoirs sont permis pour Akkada

C’est avec le coeur rempli d’espoir que l’équipe Akkada se présente à l’International Can-Am Crown 250 de Fort-Kent, dans le Maine, en fin de semaine. Déjà auteure d’une brillante troisième place en 2019 à cette forte populaire course de chiens de traîneaux, la musher Katherine Langlais figure cette fois-ci parmi les favoris pour rafler l’or.

Son conjoint Rémy Leduc sera également de la partie, lui qui pilotera la deuxième horde composée de jeunes chiens âgés pour la plupart de seulement 2 ans.

«Kath sera là avec l’équipe A, confie Leduc. Nos meilleurs chiens seront là avec elle sauf Buffalo qui s’est récemment blessé à un biceps lors d’un entraînement. Sa saison est terminée, mais nous avons confiance qu’il sera prêt pour le Yukon Quest de 2021.»

C’est donc dire que Max la machine et Bob le vaillant seront encore les deux grands leaders de l’équipe de Katherine à Fort-Kent.

«C’est évident que nous espérons un autre podium, mentionne Leduc. C’est du moins l’objectif. À mes yeux, il y a cinq équipes qui peuvent logiquement aspirer au podium à Fort-Kent. En plus de Kath, il y a aussi les équipes de André Longchamps, Ashley Patterson, Denis Tremblay et Erin Altemus. Si jamais c’est Kath, Ashley ou Erin qui l’emportent, ce sera la première fois qu’une femme remporter cette épreuve.»

«Pour ma part, même si je serai avec de jeunes chiens, j’ai l’intention de compétitionner, dit-il. Pour plusieurs chiens, c’est une belle occasion de nous démontrer qu’ils méritent être retenus pour le Yukon Quest. En tout cas, nous avons vraiment une belle relève parmi les jeunes chiens. On risque d’avoir l’embarras du choix quand viendra le temps de choisir l’équipe.»

Notons par ailleurs que Katherine Langlais a pris la 10e place il y a deux semaines au UP200 de Marquette, dans l’État du Michigan.