Tir au poignet: Sylvio Bourque gagne l’or chez les 40 ans +

Sylvio Bourque a beau être l’unique athlète de plus de 50 ans à s’être présenté aux Championnats nord-américains de tir au poignet présentés à Tuxtla Gutiérrez, au Mexique, ça ne l’a pas empêché de récolter une médaille d’or dans la division 40 ans et plus chez les 80 kilos.

L’Acadien de 60 ans, recordman canadien pour le plus grand nombre de médailles remportées aux Mondiaux (26), s’est évidemment imposé avec son bras gauche.

Il s’est même permis de prendre part au tournoi ouvert (aucune limite d’âge), toujours chez les 80 kg, sans toutefois se hisser sur l’une des marches du podium. C’est le Mexicain Jan Mar Becerill (photo) qui l’a finalement emporté.

Bourque dit avoir adoré son expérience à Tutxla Gutiérrez, où les organisateurs l’ont traité aux petits oignons.

«J’ai été très surpris de l’accueil dont j’ai eu droit là-bas, mentionne-t-il. C’était pourtant la première fois que j’allais au Mexique, mais on m’a traité comme si je faisais partie de la royauté. Les organisateurs avaient fait une recherche à mon sujet sur Google et ils savaient que je détenais le record pour le plus de médailles par un Canadien aux Championnats du monde.»

«Je n’ai jamais été autant sollicité pour me faire prendre en photo. On m’a même remis un prix spécial à la fin de la compétition», affirme-t-il.

Le prochain rendez-vous de Bourque est à Amherst en Nouvelle-Écosse, à l’occasion des Championnats de l’Atlantique qui auront lieu le 28 mars.

Le vétéran prendra ensuite part aux Championnats canadiens, du 3 au 5 juillet, à Winnipeg. Et à moins d’une surprise, il devrait finalement prendre part aux Mondiaux de Batoumi, en Géorgie, du 19 au 27 septembre.

Rappelons que Sylvio Bourque est devenu en novembre dernier le plus grand médaillé canadien dans l’histoire des Mondiaux de tir au poignet. Avec 26 médailles, il devance le Britanno-Colombien Dave Hicks avec ses 25 podiums.