Midget AAA: des Acadiens se démarquent

Bien que les Flyers de Moncton ont réussi à faire élire cinq de leurs joueurs dans les deux équipes d’étoiles, ce sont toutefois des Acadiens évoluant ailleurs qui ont récolté les deux prix en importance dans la Ligue midget AAA du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard. Joshua Nadeau des Caps de Fredericton a été choisi le joueur le plus utile, alors que le défenseur Marc-André Gaudet du Moose du Nord s’est vu coiffé du titre de défenseur de l’année.Robert Lagacé robert.lagace@acadienouvelle.com

En plus d’avoir bien sûr été sélectionné au sein de la première équipe d’étoiles, Nadeau et Gaudet ont aussi en commun d’appartenir au Titan d’Acadie-Bathurst qui ont repêché les deux joueurs en juin dernier.

Nadeau, originaire de Saint-François-de-Madawaska, a complété la saison régulière avec un total de 56 points, dont 24 buts, en 35 duels. Notons qu’il s’est également illustré lorsque rappelé par le Blizzard d’Edmundston dans la Ligue junior des Maritimes avec une récolte de deux buts et quatre mentions d’aide pour six points en sept parties.

«C’est une fierté d’avoir été choisi le meilleur joueur de la ligue, affirme Nadeau. Ce n’était pas vraiment l’un de mes objectifs, mais c’est sûr que j’espérais l’avoir. En fait, j’essayais juste de me concentrer sur ma saison.»

Pour sa part, Gaudet a été le meilleur buteur de tous les défenseurs de la ligue avec 14 réussites, en plus de 11 passés pour 25 points en 32 rencontres. L’athlète de Saint-Ignace a aussi eu la chance de disputer deux matchs avec le Titan et un autre avec les Rapides de Grand-Sault.

«C’est un très bon sentiment d’être reconnu le meilleur arrière avec tous les bons défenseurs qu’il y a dans notre ligue», affirme Gaudet, qui répète l’exploit de son cousin Lukas Cormier, coiffé du même prix en 2017-2018).

Gaudet refuse toutefois de voir cette récompense comme d’un clin d’oeil aux recruteurs qui lui ont peut-être accordé moins d’importance qu’il en aurait mérité la saison dernière. Le Titan avait finalement réussi à la sélectionner en septième ronde (109e au total).

«Oui ç’a été une saison difficile. Mais ç’a aussi été la saison pendant laquelle je me suis le plus développé comme joueur. Je jouais chaque soir contre les meilleurs joueurs de la ligue. Je pense à des gars comme Cole Cormier ou Caleb Kean par exemple», révèle le défenseur étoile du Moose.

Samuel Savoie des Flyers est évidemment l’autre grand gagnant de la soirée. Il a mis la main sur les titres de recrue de l’année et de meilleur fabricant de jeu, en plus d’être choisi dans la première équipe d’étoiles. Savoie a réussi pas moins de 56 points (18-38) en 37 duels, bons pour la troisième place dans la colonne des pointeurs.

La première équipe d’étoiles est complétée du gardien Jack Howatt (4,33, ,873%) des Knights de Charlottetown, du défenseur Jonathan Desrosiers (7-11=18) des Flyers, ainsi que de l’attaquant Carter McCluskey (36-27=63) des Vito’s de Saint-Jean. McCluskey a aussi remporté les trophées pour avoir été le meilleur buteur et le meilleur pointeur de la saison.

Le meilleur duo de gardien de la ligue est celui des Flyers avec Mathias Savoie (2,43, ,899%) et Nicholas Sheehan (1,82, ,916%).

Éric Bissonnette et Daniel Yarslavsky des Caps se sont vu honorer à titre respectif d’entraîneur de l’année et de joueur le plus gentilhomme.

Dans la deuxième équipe d’étoiles, on retrouve le gardien Jonah Arbing (3,07, ,912%) du Wild de Kensington, les arrières Dylan Gill (7-13=20) des Flyers et Dawson Breau (12-17=29) des Caps, de même que les avants Dominic LeBlanc (24-21=45) et Brock Forsythe (17-11=28) des Flyers, ainsi Jake Kyle (16-25=41) des Vito’s.

Débuts des séries

Par ailleurs, mentionnons que les séries éliminatoires ont pris leur envol dimanche à Fredericton entre les Caps et le Moose du Nord.

Le match s’est soldé par un verdict nul de 5 à 5 à la suite d’une remontée de quatre buts du club visiteur.

Les Caps, qui menaient 5 à 1 avec 13 minutes à jouer dans le match, ont vu le Moose marquer à quatre reprises, dont deux fois dans les 67 dernières secondes. C’est d’ailleurs Marc-André Gaudet qui a démarré la remontée avec un but en avantage numérique à la 48e minute de jeu. C’est également Gaudet qui a préparé le but égalisateur de Jesse Chamberlain alors qu’il ne restait que 26 secondes à écouler au tableau indicateur.

Le deuxième match de la série aura lieu mercredi soir à 19h au Centre régional K.-C.-Irving.

Les Flyers et les Vito’s de Saint-Jean entament leur série mardi soir à 20h au Centre Superior Propane.