Junior A: les Tigres visent haut

Les Tigres de Campbellton ont beau présenter un club nettement plus jeune que la saison dernière, particulièrement en défensive, ils n’en croient pas moins en leurs moyens en vue des séries éliminatoires qui prendront leur envol la semaine prochaine dans la Ligue de hockey junior des Maritimes.

Pour les vétérans Pascal Valcourt et William Gagné, il ne fait aucun doute que les Félins du Restigouche (28-16-5) ont les éléments pour faire un long bout de chemin.

Mais les deux Acadiens savent aussi qu’avant de penser à affronter l’équipe finaliste de la section Sud, la route sera d’abord difficile à franchir dans la puissante division Nord.

Les Western Capitals de Summerside (41-6-3) sont évidemment encore la grande puissance de la ligue. Ils sont d’autant plus affamés qu’ils auraient dû normalement tout rafler le printemps dernier, mais ils ont subi l’affront de s’incliner en six matchs devant justement les Tigres en demi-finale.

Il faut aussi compter sur le Blizzard d’Edmundston (33-9-8), de retour parmi l’élite deux ans après avoir tout gagné dans la MHL.

Et c’est sans oublier que les Red Wings de Fredericton (26-19-5) sont loin d’être une proie facile, même si leur fin de saison n’est pas vraiment à leur goût avec seulement deux gains dans leurs neuf derniers duels.

Les Tigres, qui ont remporté leurs cinq dernières parties, n’ont plus que trois matchs à disputer dans le calendrier régulier. Le hasard a voulu que ces trois rencontres aient lieu au Centre civique Mémorial face à leurs trois grands rivaux de la division.

Ils accueillent d’abord le Blizzard mercredi, puis les Western Capitals vendredi et enfin les Red Wings dimanche.

«Nous sommes déjà prêts pour les séries», affirme le Saint-Quentinois Pascal Valcourt, le meilleur pointeur du club avec ses 60 points (18-42).

«Bien sûr, ç’a été une année difficile au niveau des blessures mais nous avons su combattre cette adversité de belle façon. En tant qu’équipe, nous sommes pas mal différents de la saison dernière. Il y a un an, l’équipe était construite autour de notre défensive avec le big three composé de Francis Thibeault, Pierre-Luc Lurette et Brendan Bornstein. Cette année, nous avons une meilleure offensive et plus de leaders dans le vestiaire», ajoute le capitaine des Tigres.

Bien qu’absent la saison dernière parce qu’il évoluait toujours dans la LHJMQ, William Basque aime lui aussi beaucoup le potentiel des Tigres.

«Oui l’équipe est jeune, mais elle compétitionne chaque soir. Et nous avons aussi beaucoup de vitesse», assure le solide attaquant de Tracadie, qui totalise 54 points (23-31) cette saison.

Basque ajoute qu’il n’y a pas à s’inquiéter de la jeune brigade défensive qui s’en tire plus que bien ces temps-ci.

«Plus la saison a avancé, plus tu pouvais voir nos jeunes défenseurs s’améliorer. Notre défensive est maintenant solide», assure Basque, qui prévoit évoluer pour les Aigles Bleus de l’Université de Moncton la saison prochaine.

Un autre point à ne pas dédaigner dans le camp des Tigres est le solide duo de gardiens composé du Terre-Neuvien Tristan Gray et de l’Acadien Isaak Pelletier, lui aussi originaire de Saint-Quentin.

Selon Valcourt et Basque, les Tigres alignent trois joueurs qui feront vraisemblablement le saut à temps complet dans la LHJMQ la saison prochaine. Il s’agit des défenseurs Sam Dow et Sam McKinney, ainsi que de l’attaquant Connor Richard. Dow, McKinney et Richard appartiennent respectivement aux Wildcats de Moncton, au Titan d’Acadie-Bathurst et aux Sea Dogs de Saint-Jean.