Stéphanie Doiron quitte Athlétisme NB

Plus que deux dodos avant que Stéphanie Doiron ne quitte pour de bon la direction d’Athlétisme Nouveau-Brunswick et de Course Nouveau-Brunswick. Après seulement 13 mois à la barre des deux entités sportives, elle abandonne son poste pour se lancer dans une nouvelle aventure.

Dans une entrevue réalisée la semaine dernière avec le journal, Stéphanie Doiron explique sa décision par son envie de faire quelque chose de différent. Elle a récemment accepté le poste de gérante de projet de l’entreprise Organigram à Moncton.

«C’est sûr que je ne m’attendais pas à quitter aussi rapidement. Au départ, je me voyais à ce poste pour au moins quatre ans», affirme-t-elle.

«J’ai commencé à me poser des questions à mon sixième mois. J’ai alors compris que ce n’était pas ce que je voulais faire dans la vie», souligne celle qui détient toujours le record provincial féminin du saut en hauteur avec un bond de 1,75 mètre.

«La direction d’Athlétisme NB et Course NB est un gros défi, dit-elle. Dans les faits, tu as deux rôles puisque tu diriges deux organismes. C’est très exigeant. Ce n’est pas que je ne me sentais pas en mesure de faire le travail. C’est juste que je trouvais ça difficile de balancer ma vie avec le travail. Tu n’as vraiment pas beaucoup de temps pour toi. Disons que ce n’était pas un bon «fit» pour moi. Cela dit, j’ai passé une belle année avec les gens en place, particulièrement les bénévoles.»

Comme l’a mentionné le président du conseil d’administration d’Athlétisme NB Marc Lalonde, Stéphanie Doiron a quand même accompli de l’excellent boulot en si peu de temps.

«Son leadership et son sens du détail ont aidé Athlétisme NB et Course NB à réorganiser leurs processus et leurs finances, tout en dirigeant une équipe d’employés et de bénévoles dévoués à continuer d’améliorer le sport d’athlétisme et la course sur route dans notre province. Le travail accompli par Stéphanie au cours de l’année écoulée est tout simplement impressionnant et sa présence nous manquera sûrement», a révélé M. Lalonde dans un communiqué acheminé aux différents médias le 24 février dernier.

Stéphanie Doiron croit effectivement laisser les deux organisations sportives en meilleure position qu’elles ne l’étaient à son arrivée.

«Elles sont actuellement en bonne position et je crois sincèrement que ça va continuer de bien aller après mon départ. Athlétisme NB et Course NB c’est avant tout une équipe et la directrice générale en fait seulement partie», souligne-t-elle.

«Je suis également fière d’avoir permis aux étudiants embauchés l’été d’avoir plus de responsabilités. Ça peut juste aider à développer leur leadership et leur donner le goût de s’impliquer davantage dans l’organisation», mentionne-t-elle.

Par contre, elle regrette de ne pas avoir pu faire avancer davantage le projet de réaménagement du programme de développement et de soutien aux athlètes.

Stéphanie Doiron- Gracieuseté

Rappelons que Stéphanie Doiron avait succédé à Gabriel LeBlanc en février 2019. LeBlanc était demeuré en poste pendant neuf ans.

Athlétisme NB et Course NB devraient annoncer sous peu la personne qui prendra la relève à la direction générale des deux organismes.