L’univers sportif nord-américain est paralysé par le coronavirus

Le monde du sport nord-américain est paralysé par la pandémie mondiale de coronavirus.

Tour à tour, plusieurs circuits professionnels nord-américains ont annoncé la suspension de leurs activités, jeudi, emboîtant le pas de la NBA, qui avait pris la même décision la veille.

La MLS a suspendu sa saison pour 30 jours, l’ATP a annulé ses tournois pour six semaines, dont celui de Miami prévu du 23 mars au 5 avril, tandis que les tournois régionaux universitaires de basketball se dérouleront à huis clos aux États-Unis. La LNH et les trois circuits canadiens de hockey junior majeur devaient annoncer leur décision en après-midi.

La LNH a annulé les entraînements jeudi matin. On s’attend à ce que les dirigeants annoncent plus tard aujourd’hui la suspension de toutes les activités.

De son côté, la PGA a simplement décidé de présenter les trois dernières rondes du Championnat des joueurs à huis clos.

La NBA avait été la première ligue à annoncer la suspension de ses activités mercredi soir, à la suite d’un test positif à la COVID-19 d’un joueur du Jazz de l’Utah. Un deuxième cas au sein de l’équipe a été confirmé jeudi.

Le Jazz n’a pas confirmé l’identité des joueurs, mais il s’agit de Rudy Gobert et Donovan Mitchell. Le Jazz a affronté les Celtics de Boston, les Raptors de Toronto, les Knicks de New York et les Cavaliers de Cleveland au cours des dernières semaines. L’équipe a annoncé que tout son personnel était en quarantaine pour les prochains jours.

Gobert a côtoyé sur le terrain 50 joueurs et 15 arbitres.

Tous les joueurs, entraîneurs et certains membres du personnel des Raptors ont reçu la directive d’observer une quarantaine de 14 jours.

En Europe, des décisions similaires ont été prises au cours des dernières semaines. L’Italie a été particulièrement affectée, alors que les matchs de soccer et tous les autres sports ont été suspendus jusqu’au 3 avril.