Wildcats: Jakob Pelletier nommé gentilhomme de la LHJMQ

Jakob Pelletier est devenu jeudi le troisième porte-couleurs des Wildcats de Moncton à être sacré Joueur le plus gentilhomme de la LHJMQ en 25 ans d’histoire de la concession.

Après Simon Laliberté en 1997-1998 et Jonathan Roy en 1999-2000, le capitaine des Chats Sauvages s’est ainsi vu remettre le trophée Frank-J.-Selke, qui récompense le joueur qui a su le mieux démontré son efficacité sur la patinoire, tout en respectant ses adversaires et les officiels et en évitant le banc des punitions.

Avec un sourire en coin, le numéro 11 des Wildcats s’est dit un brin surpris de remporter ce trophée puisqu’il s’est toujours fait un devoir de se mettre le nez dans les coins de patinoire. Un peu plus et il se donnait le qualificatif de petite peste.

«Je suis un gars qui tente de jouer la game de la bonne façon en allant dans les coins de bande où ça brasse un peu», affirme-t-il.

Pelletier, qui a terminé la dernière campagne avec une fiche de 82 points (32-50) en seulement 57 rencontres, n’a purgé que 16 minutes de pénalités. L’ailier gauche de 19 ans a de plus présenté un différentiel positif de +57, le deuxième meilleur du circuit après le +58 de son coéquipier Alexandre Khovanov.

Questionné sur la fin de saison abrupte, lui qui avait une bonne chance de faire un bon bout de chemin dans les séries éliminatoires avec ses coéquipiers des Wildcats, le premier choix des Flames de Calgary en 2019 a révélé que la pilule est encore difficile à avaler.

«Ç’a été dur les premières semaines. Tous les gars pensaient que ça allait reprendre après une pause de quelques semaines et c’est la raison que nous avions tous laissé notre stock à Moncton. Nous étions convaincus que la saison allait reprendre après deux semaines. C’est encore difficile», dit-il.

Actuellement en mode entraînement, Pelletier trouve également difficile de négocier avec l’inconnu des prochains mois.

«Il y a encore beaucoup de points d’interrogation actuellement en vue de la prochaine saison. Par exemple, est-ce que le hockey va débuter en septembre ou janvier? Je parle pratiquement chaque semaine avec les Flames et ils m’ont conseillé de me concentrer sur mon entraînement hors-glace. Mon plan est de garder le focus sur la Ligue nationale. Je crois que je suis prêt si la chance est là», affirme-t-il.

Les attaquants Raphaël Harvey-Pinard des Saguenéens de Chicoutimi et Dmitry Zavgorodniy de l’Océanic de Rimouski étaient les deux autres finalistes pour le trophée Frank-J.-Selke.