Volleyball: une albertaine rejoint les Aigles Bleues

Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton n’ont peut-être pas mis la main sur la prochaine Brigitte Soucy, mais l’entraîneure Monette Boudreau-Carroll est néanmoins convaincue que la Franco-Albertaine Zoryanna Kahanyshyn-Fontaine a tout ce qu’il faut pour connaître une brillante carrière universitaire.

La volleyeuse d’Edmonton, qui évolue comme attaquante, a porté les couleurs des Sharks M-18 lors des trois dernières années.

Auparavant, l’athlète de 5 pieds 7 pouces a joué trois saisons avec les Crusaders de l’école secondaire Austin O’Brien d’Edmonton.

«Elle sera certainement un atout, affirme l’entraîneure du Bleu et Or Monette Boudreau-Carroll. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle va avoir un impact immédiat dans l’équipe, parce que comme toutes les autres recrues elle aura besoin d’une période d’adaptation. Mais je pense qu’elle a beaucoup de potentiel. Elle nous arrive avec des habiletés très élevées.»

«Je suis étonnée par sa passion sur le terrain, poursuit l’entraîneure. Elle saura laisser sa marque avec notre programme au cours des prochaines années.»

Même si elle a étudié dans une école anglophone lors des trois dernières années, Zoryanna Kahanyshyn-Fontaine souhaitait poursuivre ses études en français. C’est d’ailleurs elle-même qui a décidé d’offrir ses services aux Aigles Bleues.

« Après avoir fait mon secondaire en anglais, j’ai réalisé l’importance de poursuivre mes études en français, a révélé la jeune femme dans un communiqué. Mes atouts sont mon leadership, ma communication efficace sur le terrain et mon éthique de travail. »

On dit d’elle qu’elle excelle aussi au service et en attaque.

Les Aigles Bleues ont déjà recruté en Alberta dans le passé puisque Milo Walliser a porté les couleurs du club de 2014 à 2018. Chez les garçons, James Bazan-Lindsay a joué pour l’U de M au début des années 2000.

Équipe en progression

L’arrivée de Kahanyshyn-Fontaine vient s’ajouter à celles du libero Jaël Richard de Memramcook et l’attaquante Julie-Pier Gauvin de Tracadie.

«Je sais que la marche est haute entre le volleyball scolaire et universitaire, mais Zoryanna, Jaël et Julie-Pier sont trois recrues que je compte utiliser la saison prochaine. Elles ne seront probablement pas du six de base, mais elles vont jouer. Ce sont des filles qui ont un bon vécu et qui ont aussi une bonne technique», mentionne Monette Boudreau-Carroll qui en sera à une 23e saison à la barre des Aigles Bleues.

À moins d’une surprise, elles seront les trois seules recrues à se greffer à l’équipe qui ne perd les services que de deux vétéranes, soit les attaquantes Pascale Doiron et Christelle Bertin. Notons toutefois que le libero Télia Gaudet est en réflexion.

C’est donc dire que l’équipe sera construite autour des vétéranes Annie Druart, un libero, et Maude Beaudin, une passeuse, qui en seront toutes deux à une cinquième et dernière saison avec l’équipe.

Les autres membres du club sont les centres Joanie Arsenault, Ivana Urquhart-Mladineo, Claudie Chiasson et Abigail Pallister, la passeuse Cassidy Martin, ainsi que les attaquantes Eliza Druart, Noémie Brideau et Emily Robichaud.

Rappelons que le Bleu et Or a complété la dernière saison au cinquième rang avec un dossier de quatre victoires et 16 revers.

Étant donné que la majorité des filles sont de retour, on peut supposer que la formation devrait aller chercher quelques victoires supplémentaires en 2020-2021. Cela dit, comme a tenu à la préciser Boudreau-Carroll, les absences de Doiron et Bertin ne seront pas faciles à remplacer.