Wildcats de Moncton: Jordan Spence décoré via Twitter

Jordan Spence est devenu mercredi le troisième porte-couleurs des Wildcats de Moncton en 15 ans à remporter le trophée Émile-Bouchard remis au défenseur de l’année dans la LHJMQ. Les deux autres ne sont pas piqués des vers puisqu’il s’agit de Keith Yandle (2005-2006) et David Savard (2009-2010), qui évoluent respectivement pour les Panthers de la Floride et les Blue Jackets de Columbus dans la Ligue nationale.

Spence, âgé de 19 ans, a complété sa deuxième saison à Moncton avec un dossier de neuf buts et 43 passes pour 52 points en 60 rencontres.

Seuls William Villeneuve (9-49=58) et Jérémie Poirier (20-33=53) des Sea Dogs de Saint-Jean, ainsi qu’Isaac Belliveau (11-42=53) de l’Océanic de Rimouski ont fait mieux que lui au chapitre des points parmi tous les défenseurs de la ligue.

Les 52 points de Spence sont d’autant plus impressionnants qu’il n’en a obtenu que 10 en supériorité numérique. D’ailleurs, aucun défenseur n’a obtenu autant de points que lui à forces égales.

Le Prince-Édouardien a aussi maintenu un différentiel positif de +49, ce qui se veut un sommet parmi tous les arrières de la LHJMQ.

Spence, que les Kings de Los Angeles ont repêché en quatrième ronde (95e au total) en 2019, en est déjà à son troisième trophée depuis son arrivée dans le circuit. L’an dernier, il avait mérité le trophée de la recrue de l’année de même que le trophée Raymond-Lagacé remis à la recrue défensive.

«C’est un honneur, a révélé Spence au quotidien Journal Pioneer. Ç’a été une saison parsemée de hauts et de bas, mais de recevoir ce titre via Twitter a été incroyable. Je suis très fier de faire partie d’une autre grande organisation que celle de Moncton.»

Les Wildcats avaient fait de Spence son choix de deuxième tour (20e au total) en 2018.

Les deux autres finalistes pour le trophée Émile-Bouchard étaient William Villeneuve des Sea Dogs et Justin Bergeron de l’Océanic.

La semaine dernière, son coéquipier Jakob Pelletier a obtenu le trophée Frank-J.-Selke à titre de joueur le plus gentilhomme.

Mentionnons par ailleurs que la LHJMQ procédera vendredi au dévoilement de la première et de la deuxième équipe d’étoiles. Plusieurs joueurs des Wildcats ont de bonnes chances de s’y retrouver. Outre Spence et Pelletier, le gardien Olivier Rodrigue et les attaquants Alexander Khovanov et Jeremy McKenna sont également des candidats sérieux.