Le prix Vance-Toner remis à Jean-Guy Robichaud

Jean-Guy Robichaud sera honoré jeudi par Hockey Nouveau-Brunswick qui lui remettra le prix Vance-Toner pour sa contribution exceptionnelle dans le développement de notre sport national.

En plus d’avoir fait partie du groupe des huit qui ont fondé Hockey NB en 1968, en compagnie de Ned Fowler, Gordie Drillon, Bruce Smith, Johnny Vey, Peter Maher, Jamie MacLaggan et Len Pool, Jean-Guy Robichaud a aussi été à populariser l’école de hockey des Aigles Bleus de l’Université de Moncton qui était très populaire dans les années 1980 et 1990.

«C’est un bel honneur que me fait Hockey NB, affirme l’homme de 81 ans, qui a consacré une grande partie de sa vie dans l’enseignement du sport. C’est d’autant plus gratifiant que Vance Toner a été un grand homme. Vance a été celui qui a fondé la faculté d’éducation physique de l’Université de Moncton, de même que les écoles de hockey des Aigles Bleus.»

Avant la création de Hockey NB, la province était régie par l’Association de hockey mineur des Maritimes qui comprenait aussi la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard.

«Nous trouvions que le hockey mineur néo-brunswickois manquait de structure, raconte Jean-Guy Robichaud, qui est originaire de Shippagan mais qui habite depuis plusieurs décennies à Caraquet. Nous voulions que nos jeunes aient accès aux programmes nationaux. Nous voulions aussi améliorer la situation des arbitres. Il manquait alors d’uniformité au niveau des règlements d’une région à l’autre.»

Au cours des années 1960 et 1970, Jean-Guy Robichaud a également aidé à populariser le programme de hockey des Aigles Bleus auprès des Acadiens de la province, en plus de développer le hockey mineur dans la Péninsule acadienne et il a donné de nombreux ateliers dans la francophonie néo-brunswickoise. En 1975, il avait de plus été invité par Hockey NB à aller approfondir ses connaissances en Union soviétique dans le cadre d’une étude comparative sur le hockey après la fameuse Série du siècle de 1972.

Jean-Guy Robichaud est également membre du Temple de la renommée de Baseball Nouveau-Brunswick à titre à titre de bâtisseur, entraîneur et joueur, au Temple de la renommée de Tracadie avec l’équipe de baseball des Aigles (édition 1965), ainsi qu’au Temple de la renommée de Caraquet avec l’équipe de hockey senior des Acadiens (il était l’entraîneur-chef). Il a aussi siégé pendant une douzaine d’années au Conseil des gouverneurs du Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick, de même qu’au sein du Comité olympique canadien (1970 à 1976).

Notons qu’au cours des dernières années, Norbert Laforge (2019) de Grand-Sault, Maurice Thériault (2010) de Memramcook, Sterling Loga (2006) de Campbellton, Kevin Pottle (2003) de Fredericton et Daryll Stothart (1985) de Bathurst sont parmi ceux qui ont reçu le prix Vance-Toner.