Le Canadien perd son match préparatoire 4-2 face aux Leafs

Le Canadien a encore trois jours pour peaufiner son jeu avant le début de la ronde de qualification et la formation montréalaise a intérêt à se retrousser les manches.

Le Tricolore a accordé deux buts en infériorité numérique aux Maple Leafs de Toronto, qui ont remporté le match préparatoire entre les deux équipes par la marque de 4-2, mardi, au Scotiabank Arena.

« J’ai senti une équipe passive par moments, une équipe qui hésitait et quand vous hésitez, vous allez être dans le pétrin, a analysé l’entraîneur-chef Claude Julien. Il faut être prêt à jouer 60 minutes ou plus sur le bout des orteils. Il faut avoir faim, être agressif et ne pas avoir peur de commettre une erreur. C’est la mentalité dont nous allons avoir besoin. »

Tomas Tatar et Paul Byron ont touché la cible pour le Canadien. Carey Price a effectué 19 arrêts.

Du côté des Maple Leafs, Alex Kerfoot a réussi un doublé, Morgan Rielly a récolté un but et deux aides, tandis qu’Ilya Mikheyev a également fait bouger les cordages. Frederik Andersen a repoussé 28 lancers.

La séquence publiée par le Tricolore sur son compte Twitter dans laquelle Price tourne du mauvais côté à la sortie du vestiaire pour se rendre sur la patinoire est peut-être celle qui résume le mieux la soirée.

Dans un aréna redécoré par la LNH puisque les spectateurs ne sont pas admis en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, le Canadien a connu quelques bons moments, mais a manqué de synchronisme, particulièrement en avantage numérique. Le Tricolore a terminé la soirée 0-en-6 dans pareilles circonstances.

« En ce qui concerne l’avantage numérique, vos meilleurs joueurs doivent être vos meilleurs joueurs, a rappelé Julien. Il faut prendre des décisions avec confiance. Nous avons trois jours pour travailler sur la glace ou en révisant des séquences vidéo. Nous devons être prêts pour samedi. »

À cinq contre cinq, le trio de Nick Suzuki, Jonathan Drouin et Joel Armia a été assez discret.

Pour leur part, les Maple Leafs ont fait preuve d’opportunisme, marquant trois buts au terme d’attaques en surnombre.

Alex Belzile était le 13e attaquant du Tricolore et Cale Fleury, le septième défenseur, alors que la LNH a permis aux équipes de compter sur un joueur de plus à ces positions pour leur match préparatoire.

Belzile n’a effectué que deux présences sur la patinoire. Il a chuté tête première contre la rampe quand il a été renversé par Jake Muzzin tôt en deuxième période et il n’est pas revenu au jeu par la suite.

Le tournoi de relance de la LNH s’ébranlera samedi, avec la présentation de cinq rencontres, dont le premier match entre le Canadien et les Penguins de Pittsburgh.

Avantage Maple Leafs

Pendant les cérémonies d’avant-match, les joueurs des deux équipes se sont tenus ensemble sur les lignes bleues dans un geste de solidarité contre l’injustice raciale.

Les Maple Leafs n’ont pas perdu de temps pour imposer leur volonté, ouvrant la marque après 33 secondes de jeu. Mikheyev a complété une descente à deux contre un en profitant d’une belle passe de John Tavares.

Price a ensuite gardé les siens dans le match, réalisant de beaux arrêts aux dépens de Mitch Marner et Auston Matthews sur des tirs à bout portant.

Les Maple Leafs ont creusé l’écart à 6:46 du deuxième tiers, en infériorité numérique. Price a frustré Kasperi Kapanen en échappée, mais Kerfoot a profité du retour pour inscrire son premier but de la rencontre.

Dale Weise a raté une occasion en or de répliquer quelques minutes plus tard, mais il a raté la cible alors qu’il avait une cage béante devant lui à la suite d’une belle passe de Max Domi.

Le Canadien a finalement donné signe de vie et a réduit l’écart avec 3:04 à faire au deuxième vingt, touchant la cible six secondes après la fin d’un avantage numérique. Suzuki a mis la table pour Tatar, qui n’a eu qu’à dévier la rondelle dans un filet ouvert.

Cependant, les Maple Leafs ont répliqué avec 24,9 secondes à faire à l’engagement. Kerfoot a dévié un tir de la pointe de Morgan Rielly dans la partie supérieure, ne laissant aucune chance à Price.

Le Canadien a connu de bons moments en troisième période et Byron a réduit l’écart à un seul but à 8:07, au terme d’une belle présence en compagnie de Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen.

Les Leafs ont encore une fois répliqué rapidement, marquant un deuxième but en infériorité à 9:39. Rielly a marqué sur son propre retour à la suite d’une montée de Zach Hyman.

Échos de vestiaire

Brendan Gallagher, sur les ennuis du Canadien au niveau de l’exécution:

« Le rythme était élevé et c’est comme si le cerveau n’arrivait pas à suivre. Nous savons ce que nous devons faire pour avoir du succès, mais la cohésion n’y était pas ce soir. Nous tentions des jeux quand il n’y en avait pas. »

Phillip Danault, sur la première expérience dans un aréna vide:

« C’est une grosse adaptation. Il n’y a pas d’ambiance et nous entendons tout sur la glace. C’est assez spécial et unique et nous allons devoir reproduire ça dans les prochains jours pour s’y habituer. (…) Ça ira mieux la prochaine fois. »

Brendan Gallagher, sur le fait d’avoir utilisé le vestiaire des Maple Leafs:

« L’année 2020 a été assez étrange jusqu’ici, mais c’était peut-être la chose la plus étrange que j’ai vécue! »