Y aura-t-il du hockey senior en 2020-2021?

Y aura-t-il une saison 2020-2021 pour les trois ligues de hockey senior du Nouveau-Brunswick? Bien difficile de répondre à cette question, puisqu’au moment où vous lisez ces lignes la réponse est aussi complexe que de vous livrer le secret de la Caramilk.

Vendredi matin, ils sont plusieurs à avoir vu sur Facebook une annonce du directeur général des Alpines de Tracadie, André Saulnier, comme quoi la prochaine saison du hockey senior sera confirmée (ou pas) d’ici deux semaines.

En fait, ça pourrait prendre bien plus de temps que cela avant de procéder à une telle annonce.

D’abord parce que le comité de travail mis en place par Hockey Nouveau-Brunswick afin de statuer sur la relance du hockey senior et junior dans la province n’en est pas encore rendu là dans sa réflexion.

Ce comité, dont fait partie les présidents des trois ligues senior (Charles Albert, Acadie-Chaleur; Roger Brun, Nord-Est; Normand Thériault, Circuit régional), vient tout juste de mandater les trois hommes de vérifier auprès de leurs équipes quant à la disponibilité de leur aréna.

Les représentants du hockey junior B et C ont reçu le même mandat. Étrangement, la LHJMQ et la Ligue junior des Maritimes n’avaient aucun représentant à la réunion virtuelle de jeudi soir.

«Nous devons revenir avec les réponses à cette question à la prochaine réunion du comité le 13 août», signale le président du Circuit Acadie-Chaleur, Charles Albert.

«Sinon, il est encore trop tôt pour se prononcer s’il y aura une saison ou pas. Je sais que les équipes sont prêtes à jouer. Nous avons même parlé de la possibilité de démarrer la saison à la mi-novembre ou encore au début du mois de janvier avec un calendrier raccourcie. Cela dit, et ça ne reste que mon opinion, je crois surtout qu’il faudra un retour à la normale pour qu’il y ait une saison. Je doute fort que les équipes aient le goût de jouer à la police pour faire respecter la distanciation», confie Charles Albert.

«Mais tout change vite. Il est encore trop tôt pour peser sur le bouton de panique», a-t-il tenu à ajouter.

Le président du Circuit Nord-Est Roger Brun abonde dans le même sens.

«Nous avons l’habitude de commencer notre saison à la fin octobre ou au début novembre, alors nous avons encore trois mois devant nous», dit-il.

«Pour notre part, le seul véritable problème se trouve auprès de la nouvelle équipe qui veut se joindre à la ligue. C’est actuellement pas mal compliqué avec la COVID-19. Également, c’est clair pour nous que nous voulons jouer devant des partisans», ajoute le président Brun.

Quant au président du Circuit régional, Normand Thériault, il préfère attendre après la réunion de la ligue du 9 août pour donner davantage de détails.

«Ce sera la première fois que je vais discuter avec les équipes depuis la fin abrupte de la dernière saison. Nous avions même annulé la réunion annuelle en mai parce que Témiscouata n’avait pas la permission d’y assister en raison de la pandémie», indique Thériault.

«Ce n’est que le 9 août que je saurai quelles sont les équipes qui seront de retour. N’oublions pas que Saint-Quentin et Saint-Jacques ont profité d’une sabbatique l’an dernier. Est-ce qu’ils vont revenir pour la prochaine saison? Je ne le sais pas encore», dit-il.

«Ce que je sais par contre, c’est que je serais très surpris que les équipes acceptent de jouer sans spectateurs. À mon avis, avec comme seuls revenus les commanditaires, je doute fort que les équipes aient les reins assez solides pour payer les dépenses», lance-t-il.

«J’ai hâte à la réunion du 9 août pour avoir le pouls des équipes. Je pourrais vous dire des choses, mais le fait est que je ne suis que le représentant de la ligue et la ligue ce sont les équipes», termine le président Thériault qui souhaitait sûrement une année 2020 moins compliquée pour le 30e anniversaire du CHR.

La réunion aura donc lieu le dimanche 9 août à l’édifice municipal de Sainte-Anne-de-Madawaska, et ce, sur le coup de 9h.