Patrick LeBlanc veut devenir un pilier des Islanders

Patrick LeBlanc peut-il retrouver sa touche magique de 2018-2019, alors qu’il avait accumulé 91 points en 42 parties, séries éliminatoires incluses, avec les Flyers de Moncton dans le midget AAA? À le voir aller en matchs préparatoires, la réponse est oui.

Après quatre parties, le centre gaucher des Islanders de Charlottetown affiche deux buts et six mentions d’aide pour huit points.

Un rendement qui le place à seulement un point du meneur, Justin Robidas (4-5=9), des Foreurs de Val-d’Or, qui a cependant disputé un match de plus.

Ben Allison (5-3=8), du Titan d’Acadie-Bathurst, et Alex Drover (2-6=8), des Sea Dogs de Saint-Jean, ont également huit points, mais en cinq et six duels respectivement. Tout ça pour dire que des quatre joueurs en tête des pointeurs, l’Acadien de Sainte-Marie-de-Kent est celui qui présente la meilleure moyenne de points par match.

Cela dit, ça ne reste que des matchs préparatoires et ça ne fait pas encore oublié sa décevante récolte de quatre points (1-3) en 52 rencontres la saison dernière. Des chiffres inexplicables de la part d’un joueur doté d’un tel potentiel offensif. D’autant plus qu’à sa saison de 16 ans, il avait réussi à amasser quatre passes en neuf parties avec les Islanders.

«C’est sûr que je veux faire mieux, révèle le hockeyeur de 18 ans. Je n’ai pas eu une grosse saison alors que je m’attendais à faire beaucoup mieux. J’ai cru que je pouvais avoir autant de succès que dans la midget AAA.»

Signe que directeur général et entraîneur-chef Jim Hulton croit toujours en lui, ce dernier le fait jouer régulièrement en matchs préparatoires avec vétéran Cédric Desruisseaux et le jeune Justin Gil, l’une des vedettes en devenir de l’équipe.

«Je n’ai pas vraiment d’objectifs en matière de points, mais je serais déçu si je n’obtiens pas au moins une trentaine de points. Je veux surtout faire mieux qu’à ma dernière saison. Je veux avoir un rôle important et aider mon club à gagner. Présentement, je joue avec confiance», mentionne celui que les Islanders ont repêché en troisième ronde (41e au total) en 2018.

LeBlanc, qui fait 6 pieds et 156 livres, peine encore à trouver une façon pour gagner du poids, même si ses efforts cet été lui ont permis d’ajouter cinq livres à sa charpente.

«J’ai quand même eu un bon été d’entraînement au gymnase, dit-il. Ça m’a permis d’améliorer ma force physique et ma vitesse sur patins.»

Invité à nous parler de son équipe en général, Patrick LeBlanc estime que les Islanders ont tout ce qu’il faut pour faire un long bout de chemin.

«Nous avons le club pour gagner, croit-il. D’ailleurs, l’objectif de tous les gars est d’aider le club à se rendre jusqu’au tournoi de la coupe Memorial. Nous avons deux bons gardiens, de bons défenseurs et de bons marqueurs.»

À noter que les Islanders comptent sur un total de cinq Néo-Brunswickois. Outre LeBlanc, on retrouve aussi le défenseur Lukas Cormier, aussi de Sainte-Marie-de-Kent, de même que les attaquants Drew Johnston et Sam Oliver de Saint-Jean, et Drew Elliott de Musquash.