Le Lightning est champion dans la bulle

Brayden Point et Blake Coleman ont marqué et le Lightning de Tampa Bay a battu les Stars 2-0, lundi, signant ainsi un triomphe en six matches contre Dallas, en finale de la coupe Stanley.

Le Lightning a donc pu célébrer une deuxième coupe Stanley, après celle de 2004.

Durant les séries, il n’y avait pas de partisans admis dans les bulles, que ce soit à Edmonton ou à Toronto. Les joueurs étaient en isolement entre les matches, en ces temps de pandémie.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman s’est rendu au centre de la glace pour remettre la coupe – la différence était que cette fois, son arrivée n’était pas soulignée par des huées.

«Il est absolument remarquable de triompher dans un tel environnement», a dit Bettman, avant de donner le précieux trophée au capitaine Steven Stamkos, qui l’a soulevé à bout de bras.

Stamkos n’était pas apte à jouer lundi – tout au long des séries il n’a eu que 2:47 de temps de glace, en raison d’une blessure. Il avait quand même son équipement et son chandail, lui qui remportait la coupe pour la première fois de sa carrière.

«Je ne trouve pas les mots, a dit Stamkos, interviewé sur la patinoire. Je suis tellement fier de cette équipe et de tout ce que nous avons accompli.

«C’est l’une des plus belles sensations, et de pouvoir célébrer avec ce groupe de gars-là est un rêve qui se réalise.»

Andrei Vasilevskiy a fait 22 arrêts, obtenant son premier jeu blanc des séries. Il a porté sa fiche après un revers à 7-0.

Il a disputé chacun des 25 matches de séries des siens. Tampa Bay a montré un dossier de 18-7, ne perdant jamais deux fois d’affilée.

Le trophée Conn Smythe a été remis au défenseur suédois Victor Hedman, qui a terminé les séries avec 10 filets et 22 points.

«Ceci est notre plus beau moment comme hockeyeurs, a dit Hedman, juste avant de sabrer le champagne, dans le vestiaire.

«Ç’a été éprouvant. Ç’a n’a pas été facile, mais c’est fini.

«Nous allons toujours rester des champions de la coupe Stanley.

«Nos enfants et nos petits-enfants, s’ils regardent la coupe, ils vont voir nos noms. On ne peut même pas imaginer la fierté.»

Tous les joueurs du Lightning savourent leur première coupe sauf Pat Maroon, membre des Blues de St. Louis en 2018-19.

Anton Khudobin, qui a bloqué 27 rondelles, a quitté son filet avec 1:40 à écouler, en faveur d’un attaquant de plus.

Les Stars ont bourdonné pendant environ une minute, générant toutefois peu de vraies occasions à part un tir du haut de l’enclave de Jamie Benn, stoppé par la défense.

Après le but de Point, au premier tiers, Coleman a doublé le coussin à 7:01 en période médiane.

Une passe d’Alexander Radulov a été interceptée au vol par Maroon, au centre de la glace.

Il a refilé à Cédric Paquette qui a repéré Coleman au cercle gauche, pour un tir sur réception fructueux.

Tôt au deuxième vingt, un tir de Yanni Gourde avait atteint Coleman sur le casque.

Point a marqué à 12:23 en première période, obtenant un cinquième but en finale.

Point a converti son propre rebond en avantage numérique, à la suite d’un tir des poignets du cercle droit. Il a eu cette occasion grâce à une passe du revers de Nikita Kucherov.

John Klingberg était puni pour avoir fait trébucher.

C’était le deuxième avantage numérique du Lightning; lors du premier, le club n’avait pas obtenu un seul tir.

Tampa Bay a néanmoins eu l’avantage 11-4 pour les tirs, durant l’engagement. Après 40 minutes, le Lightning dominait 21-8 à ce chapitre.

La première chance de marquer dans le match est allée aux Stars, Radulov passant près de faire dévier un tir de Benn.

Miko Heiskanen a eu le champ libre pour un tir dangereux, mais il a envoyé le disque trop haut.

Vers la fin de la première période, Jason Dickinson a gardé la rondelle et tiré pendant un deux contre un, mais Vasilevskiy a fait l’arrêt.

Tampa Bay s’est trouvé à court d’un homme 1:24 avant le premier entracte, Hedman ayant causé de l’obstruction.

En milieu de troisième tiers, Klingberg et Mattias Janmark ont cafouillé derrière leur but et Tyler Johnson a permis à Hedman de décocher un tir frappé, mais la rondelle a dévié dans les gradins.

Les Stars ont peiné à vraiment menacer. Andrew Cogliano est l’un des rares joueurs qui a eu une occasion de près, mais il s’est buté à Vasilevskiy lui aussi.

Il y a ensuite eu un long rebond périlleux sur un tir de Klingberg, mais Tyler Seguin n’a pas été en mesure d’y aller d’un bon tir.

À 15:27, Ryan McDonagh du Lightning a été envoyé au cachot pour avoir fait trébucher Joel Kiviranta, à l’origine d’une séquence où les Stars ont eu deux bons tirs rapprochés en quelques secondes.

Les Stars n’ont pas été très convaincants dans cette supériorité, où Anthony Cirelli a pu mener un deux contre un.

Dallas a remporté la coupe une seule fois, en 1999. Le club était vaincu en finale pour la deuxième fois après 2000, où les Devils du New Jersey l’ont emporté.