Le Titan remplace DaSilva par Sbaraglia

L’expérience Tommy DaSilva est déjà terminée. Le Titan d’Acadie-Bathurst a fait savoir jeudi qu’il avait libéré le gardien québécois de 19 ans, en plus d’annoncer la signature de l’agent libre ontarien Christian Sbaraglia.

Acquis le 4 août dernier des Olympiques de Gatineau en retour du défenseur Zachary Racicot, DaSilva n’a pas été en mesure de convaincre l’organisation qu’il était capable d’aider l’équipe en attendant l’arrivée du Tchèque Jan Bednar.

«Pour une raison que nous ignorons, Tommy semble avoir un blocage et ça n’a tout simplement pas fonctionné ici, affirme le directeur général Sylvain Couturier. Nous nous attendions à beaucoup mieux de sa part. Nous allons tout de même le placer au ballottage afin de lui offrir la chance de rebondir ailleurs.»

En Sbaraglia, le Titan met la main sur un gardien de 19 ans de 6 pieds 1 pouce et 190 livres qui a disputé les deux dernières saisons avec les IceDogs de Niagara dans l’OHL.

La saison dernière, le natif de Mississauga a compilé trois victoires et 15 revers, dont deux en prolongation ou en fusillade. Il a disputé un total de 25 rencontres tout en présentant une moyenne de buts alloués de 5,19 et un taux d’arrêts de ,877.

Les IceDogs l’ont sélectionné en sixième ronde (105e au total) lors de l’encan de 2017.

Comme DaSilva, Sbaraglia était vu comme un gardien avec un grand potentiel alors qu’il évoluait au niveau midget.

«À 16 ans, il jouait déjà dans la USHL (Lancers d’Omaha) qui est une très bonne ligue, mentionne Couturier. Les IceDogs ont réussi à le convaincre d’abandonner une pleine bourse de Penn State pour se joindre à eux il y a deux ans.»

Couturier ajoute que Sbaraglia sait très bien qu’il ne s’amène pas ici comme un sauveur. En fait, son rôle se veut le même que l’organisation souhaitait confier à DaSilva.

«Sbaraglia sait très bien dans quoi il s’embarque, confie le d.g. du Titan. Il a déjà entamé sa quarantaine et il devrait être en mesure de disputer un premier match à la mi-octobre.»

Par ailleurs, comme Sbaraglia ne sera pas en mesure d’aider le club avant encore deux semaines, le Titan pourrait bien avoir trouvé une solution à court terme pour appuyer le jeune Pierre-Vincent Guignard, qui se veut pour l’instant le seul gardien disponible.

Selon une rumeur qui circule, le Titan serait sur le point d’annoncer l’acquisition du petit portier de 18 ans Chad Arsenault, dont les droits appartiennent aux Islanders de Charlottetown. La nouvelle serait confirmée vendredi à l’ouverture de la nouvelle période de transactions. Le Titan céderait un choix tardif (entre la 7e et la 9e ronde) pour obtenir le gardien de 5 pieds 9 pouces qui a porté les couleurs des Wildcats de Valley dans la Ligue junior des Maritimes la saison dernière.

En bref…

Le défenseur Frank Jenkins, qui a dû subir une opération à une cheville, ne sera pas de retour avant la mi-novembre. En fait, tout va dépendre de sa réhabilitation. D’autant plus que comme il est retourné chez-lui, il devra donc se taper une nouvelle quarantaine à son retour…

Sylvain Couturier est d’avis que les propriétaires des 18 équipes de la LHJMQ ont pris la bonne décision en votant en faveur d’un durcissement des règles concernant les bagarres. «Nous sommes rendus là, dit-il. Des bagarres, de toute façon, il y en a de moins en moins et ce n’est plus un élément important comme c’était à mon arrivée avec le Titan. Nous avions alors Jonathan Tremblay et je me souviens qu’il y avait aussi des gars comme George Davis au Cap-Breton, Kevin Cormier à Halifax et Eric Neilson à Rimouski. Dans le temps, quand une équipe prenait une grosse avance, le goon était envoyé sur la glace pour tenter de changer le momentum. Ce n’est plus comme ça que ça fonctionne maintenant», explique Sylvain Couturier…

Le Titan entame sa saison vendredi soir en accueillant les Sea Dogs de Saint-Jean…

De leur côté, les Wildcats de Moncton se mesureront aux Islanders de Charlottetown au Centre Avenir…