À défaut du Titan…

Comme ils ne savent toujours pas quand ils pourront fouler le sol du Canada pour rejoindre leurs coéquipiers du Titan d’Acadie-Bathurst, le gardien tchèque Jan Bednar et le défenseur letton Harijs Brants évoluent en attendant dans leur pays respectif.

Brants, qui possède déjà une saison d’expérience dans la LHJMQ, s’est joint au HK Zemgale/LLU de Jelgava dans la Ligue élite de la Lettonie.

Et preuve que l’univers du hockey n’en demeure pas moins petit, sachez que l’entraîneur-chef de l’équipe est Artis Abols, le papa de l’ancien attaquant du Titan Rodrigo Abols.

Brants n’a disputé qu’une seule rencontre jusqu’ici et il a été blanchi de la feuille de pointage. À noter que l’ailier droit Raivis Ansons, du Drakkar de Baie-Comeau, évolue lui aussi pour la même formation en attendant de pouvoir venir au Canada. Il a été crédité de deux mentions d’aide à son premier match.

De son côté, Bednar s’entraîne avec le HC Energie de Karlovy Vary, équipe pour laquelle il a évolué au cours des deux dernières saisons dans l’Extraliga, le meilleur circuit professionnel de la République tchèque.

Bref, le Titan ne perd rien au change en voyant leurs deux espoirs jouer en compagnie des meilleurs hockeyeurs de leur pays.

Parlant de Bednar, il a retenu l’attention la semaine dernière en étant repêché en quatrième ronde (107e choix au total) par les Red Wings de Detroit lors de l’encan de la Ligue nationale.

Le gardien de 6 pieds 4 pouces et 1986 livres s’est récemment décrit comme un gardien à la fois athlétique et calme devant son filet lors d’une entrevue accordée sur Zoom.

«Je crois que je suis vraiment un gardien calme, dit-il. J’aime également manier la rondelle et faire des jeux. Je suis un grand et gros gardien et je suis un peu athlétique. Mais ce n’est pas la chose la plus importante à mes yeux. J’ai besoin d’être plus rapide. Par contre, je suis très calme devant mon filet.»

Bednar a également révélé qu’il a grandi en regardant jouer Dominik Hasek avec les Red Wings de Détroit. Il apprécie aussi le travail de plusieurs gardiens actuels.

«J’aime beaucoup Connor Hellebuyck. C’est un excellent gardien. Mais il y a tellement de bons gardiens dans la LNH. Je pense par exemple à des gars comme Braden Holtby, Henrik Lundqvist et Mike Smith. J’aime aussi beaucoup Jimmy Howard et plusieurs autres», confie Bednar, qui trépigne d’impatience à l’idée de jouer à Bathurst.

«Ça va être une bonne étape pour jouer éventuellement dans la LNH, dit-il. Je vais jouer sur une petite surface glacée, recevoir plus de lancers et vivre plusieurs situations difficiles pour un gardien.»

Le chroniqueur J.D. Burke, du site web Elite Prospects, avait par ailleurs de bons mots à dire au sujet de Bednar au quotidien Detroit News.

«Il est tellement athlétique, souligne-t-il. Je l’ai vu réaliser certains des plus beaux arrêts parmi les gardiens repêchés cette année hormis peut-être Yaroslav Askarov que les Predators de Nashville ont choisi au 11e rang.»

Ajoutons que Bednar et Brants devraient logiquement représenter leur pays au Championnat mondial de hockey junior.