Des Tigres assoiffés attendent les Rapides

Comme le tigre est un prédateur qui n’a pas l’habitude d’être trop patient quand la faim le tenaille, les Rapides de Grand-Sault avaient intérêt à être vraiment vites sur leurs patins, vendredi soir, au Centre civique Mémorial. Depuis le temps que les félins de Campbellton attendent pour s’attaquer à une saison qui en est déjà à son troisième week-end, l’action risque de ne pas manquer.

Incapables d’amorcer la campagne 2020-2021 en même temps que les autres formations de la Ligue de hockey junior des Maritimes (LHM) parce que la région était en phase pandémique orange, les Tigres de Campbellton devront mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard.

Les hommes de l’entraîneur Sandy McCarthy devront donc disputer deux séries de trois matchs en trois soirs en l’espace de 10 jours, dont trois parties sur la route. C’est beaucoup de hockey en très peu de temps.

Pour Isaak Pelletier, il ne fait aucun doute que l’équipe ne devrait pas tarder à trouver son rythme.

«Nous avons eu une belle semaine d’entraînement», signale le gardien de 19 ans qui, avec ses coéquipiers, ont pu recommencer à s’entraîner il y a une semaine après une pause de près d’un mois.

«L’intensité était là et les joueurs de l’équipe de Grand-Sault risquent d’être surpris. C’est évident que les autres équipes ont l’avantage d’avoir plus de millage que nous, mais ça ne devrait pas prendre de temps avant de retrouver nos réflexes», indique Pelletier.

Le portier de 6 pieds 2 pouces et 180 livres, qui entame sa troisième campagne avec les Tigres, montre un excellent taux d’arrêts de ,916 et une moyenne de buts alloués de 2,76 en carrière. Le duo qu’il compose avec le Terre-Neuvien Tristan Gray est d’ailleurs considéré comme l’un des trois meilleurs du circuit. La preuve, les chiffres de Gray, qui lui en est à sa quatrième saison, sont quasi identiques à ceux de son adjoint. Gray affiche un taux d’arrêts de ,912 et une moyenne de buts alloués de 2,76.

C’est toutefois Pelletier qui a eu la mission d’affronter les Rapides, vendredi soir, alors que Gray se retrouvera devant la cage samedi soir au Centre civique de Miramichi face aux Timberwolves. On ignore encore qui de Pelletier ou Gray sera appelé à se mesurer aux Red Wings de Fredericton, dimanche, au Centre Grant-Harvey.

«Tristan et moi sommes de grands amis. Nous nous complétons bien et nous encourageons toujours l’autre», confie le Saint-Quentinois.

Le vétéran William Champagne, qui devrait être l’un des meilleurs attaquants des Tigres, en est un autre qui avait hâte d’entamer la saison.

«Nous anticipons une certaine période d’adaptation lors des premiers matchs, mais nous avons eu une bonne semaine d’entraînement pour nous préparer», indique le numéro 19.

«Nous allons donc y aller un match à la fois tout en travaillant fort soir après soir. Normalement, nous devrions trouver notre rythme assez rapidement», ajoute l’attaquant de 6 pieds et 190 livres.

Un seul autre match impliquant des équipes du Nouveau-Brunswick sera présenté en fin de semaine et opposera les Rapides au Blizzard d’Edmundston, samedi, au Centre Jean-Daigle.