LHSAC: les Mooseheads baissent pavillon

Privés d’un endroit pour disputer leurs parties locales, les Mooseheads de Chaleur n’ont d’autres choix que de demander un congé d’un an à la Ligue de hockey senior Acadie-Chaleur.

Dans un court échange sur Messenger, le directeur général des Mooseheads Brian Landry a confirmé la rumeur qui circulait depuis déjà quelques semaines.

«Nous ne jouerons pas cette année. L’aréna de Petit-Rocher est fermé pour des travaux majeurs et l’aréna de Beresford n’a pas suffisamment de temps de glace à nous donner. Le Centre régional K.-C.-Irving avait des heures pour nous, mais le Titan d’Acadie-Bathurst possède une clause dans leur contrat que l’organisation n’a pas voulu lever pour nous laisser jouer. La clause dit qu’aucune autre équipe junior ou encore un club senior ne peut jouer dans le Centre régional K.-C.-Irving», a fait savoir Brian Landry via Messenger.

Brian Landry n’était malheureusement pas en mesure d’en dire davantage.

Voilà une bien mauvaise nouvelle pour la LHSAC qui se retrouve soudainement avec seulement quatre clubs, soit les Alpines de Tracadie, les Marchands de Shippagan, les Acadiens de Caraquet et les Maraudeurs de Dalhousie.

Il est toutefois toujours possible qu’un groupe de Miramichi décide de prendre en main la concession de Néguac. En fait, le président du circuit Charles Albert est d’avis que les chances sont très bonnes de voir le groupe de Miramichi confirmer sous peu leur présence.

«Ils devront cependant nous confirmer le tout d’ici la fin du mois pour que notre statisticien Paul Landry puisse préparer le calendrier régulier. Si nous opérons à quatre équipes, nous aurons droit à un calendrier de 12 matchs. Et si jamais il y a cinq clubs, le calendrier sera alors de 16 parties», révèle le président Albert.

En ce qui concerne les Mooseheads, Charles Albert a tenu à préciser que l’équipe ne sera pas pénalisée pour ce congé d’un an.

«Ce n’est pas du tout comme il y a deux ans, alors que l’ancienne organisation avait décidé trois semaines avant le début de la saison de quitter la ligue. Les Mooseheads ont une bonne raison pour expliquer leur absence et leur congé a été approuvé par toutes les équipes de la ligue», assure-t-il.

Les Mooseheads de Chaleur ont complété la dernière campagne au quatrième rang du classement général avec une fiche de neuf victoires, neuf revers et deux défaites en prolongation. Le vétéran Rémi Doucet a été le meilleur pointeur du club avec une récolte de 33 points (16-17), ce qui l’avait placé au cinquième échelon dans la LHSAC.

Comme les joueurs des Mooseheads sont maintenant libres comme l’air, il faut s’attendre à ce que des formations du Circuit régional de hockey (CRH) magasinent un brin auprès des Rémi Doucet, Pier-Luc Ouellette, Morgan Nicolas, Riley Scott, Mackenzie Gray, Jacob Arsenault, Shawn Doucet, Neil Coombs et Jessey Aubé-Roy, entre autres.