Hockey M18: virée à l’île pour les équipes du N.-B.

Les six formations de la Ligue de hockey des moins de 18 ans du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard vont se retrouver au Centre Bell Aliant de Charlottetown, samedi et dimanche, à l’occasion de la première des deux vitrines prévues dans le calendrier.

Une deuxième vitrine sera présentée les 13 et 14 février à l’aréna Willie O’Ree de Fredericton.

En fin de semaine, il sera particulièrement intéressant de voir comment va se comporter le Vito’s de Saint-Jean (4-0-0), qui est toujours invaincu jusqu’ici après quatre matchs.

Le Vito’s va d’abord affronter les Caps de Fredericton (2-1-0) samedi soir, puis va se mesurer aux Knights de Charlottetown (3-0-0) dimanche après-midi. Les Knights et les Caps sont les deux autres puissances du circuit en ce début de saison.

Chez le Vito’s, le rendement de Kiefer Lyons (7-3=10), Matthew McRae (3-3=6) et l’Acadien Jacob Ouellette (3-5=8) y sont pour beaucoup dans les succès du club. Lyons et McRae sont respectivement des espoirs des Eagles du Cap-Breton et du Titan d’Acadie-Bathurst, alors que Ouellette, qui est âgé de 17 ans, est libre de toute attache au niveau junior.

Du côté des Knights, deux autres espoirs du Titan impressionnent, soit le gardien Jack Howatt et l’attaquant Cameron MacLean (3-2=5). Outre les Vito’s, les Knights vont également se mesurer aux Flyers de Moncton (1-2-1), samedi matin.

Quant aux Caps, même si la fiche du club demeure fort respectable, on s’attend sous peu au réveil offensif des Andrew Gweon et Noah Gibbs, entre autres. Les Caps vont jouer dimanche matin le Wild de Kensington (1-2-1).

Les autres matchs à l’affiche pendant cette vitrine vont opposer le Moose du Nord (0-4-0) contre le Wild samedi après-midi, puis encore une fois le Moose face aux Flyers dimanche soir.

À noter par ailleurs l’excellent début de saison des jeunes Justin Gendron (3-2=5) et Philippe Collette (2-3=5) des Flyers. Les deux sont déjà considérés comme de solides espoirs en vue du prochain repêchage de la LHJMQ.

Mentionnons finalement qu’en raison des restrictions occasionnées par la pandémie, un seul parent par joueur sera permis en fin de semaine au Centre Bell Aliant.