Jaxon Bellamy se joint au Titan

Il y avait déjà un certain temps que la rumeur circulait, c’est maintenant chose faite. Le Titan d’Acadie-Bathurst est allé chercher le vétéran Jaxon Bellamy, un défenseur gaucher âgé de 19 ans originaire de Saint-Jean qui, du haut de ses 6 pieds 4 pouces et 191 livres, possède déjà près de 200 matchs d’expérience dans la LHJMQ.

En retour, le directeur général Sylvain Couturier a cédé au Phoenix de Sherbrooke son choix de deuxième tour en 2021, de même que le choix de cinquième ronde du Drakkar. Ce dernier choix avait été acquis au préalable dans la transaction qui avait envoyé Keenan MacIsaac à Baie-Comeau en juin 2018.

De plus, un choix de deuxième ronde en 2023 sera remis au Phoenix si Bellamy occupe l’un des trois casiers comme joueur de 20 ans la saison prochaine.

«Jaxon est un ancien choix de première ronde qui possède de belles qualités comme joueur. Mario (Durocher) pourra l’utiliser à toutes les sauces. Il possède entre autres l’un des meilleurs lancers dans la ligue. Que ce soit son tir frappé ou du poignet, c’est du niveau professionnel», affirme Couturier.

«Et même si nous continuons à travailler pour faire venir (Harijs) Brants à Bathurst, nous sentions que nous avions besoin d’un vétéran qui pourrait apporter à la fois du jeu physique et du leadership», explique le d.g. du Titan.

«Nous croyons avoir payé un prix très correct, d’autant plus que nous nous sommes protégés si jamais Jaxon devait faire le saut chez les professionnels ou devait ne pas revenir pour une autre raison. Si Jaxon n’est pas de retour la saison prochaine, nous allons récupérer notre choix de deuxième ronde en 2023. Mais notre plan est vraiment de voir Jaxon de retour», révèle Couturier.

«Nous sommes contents et je peux te dire que Jaxon est également très heureux. En fait, il est excité de s’amener à Bathurst.»

Comme l’arrivée de Bellamy portait le nombre de défenseurs à huit, Couturier a fait de l’espace en échangeant la recrue Sam McKinney aux Wildcats de Moncton en retour d’un choix de cinquième tour en 2023.

«Avec Bellamy plus le retour de Frank Jenkins, nous avions un surplus de défenseurs. Sam est un peu victime de son âge (18 ans). Nous ne voulions surtout pas enlever du temps de jeu à nos jeunes Lane Hinkley, Marc-André Gaudet et Zach Biggar. Nous perdons un gars du Nouveau-Brunswick en échangeant Sam, mais nous en avons trouvé un autre avec Jaxon», souligne Couturier.

À savoir ce qui arrivera si jamais Brants devait à son tour débarquer à Bathurst, Couturier répond qu’une décision sera prise à ce moment-là. Il évalue à 50% les chances de voir Brants venir compléter la saison.

Couturier ajoute que d’autres changements seront vraisemblablement apportés d’ici la date limite du 25 janvier. Il y a évidemment le dossier du vétéran attaquant Mark Rumsey qui doit être réglé.

«Nous tentons toujours d’échanger Mark, dit-il. Le plan est d’ajouter de la profondeur à l’équipe, de préférence un attaquant. Je parle ici d’un joueur qui pourrait terminer la saison dans le junior A, mais qu’on verrait avec le club la saison prochaine. Il y a quelques années, nous avions acquis Liam Leonard à 17 ans et il nous a ensuite rendu de fiers services à 18 et 19 ans», soutient Sylvain Couturier.