Jaxon Bellamy souhaitait devenir un Titan

Jaxon Bellamy est excité et pas seulement parce qu’il est de retour dans sa province. Sans en avoir glissé un seul mot au directeur général Stéphane Julien, le hockeyeur de Hampton affirme que Bathurst est l’une des destinations où il souhaitait réellement se retrouver si jamais le Phoenix de Sherbrooke décidait de l’échanger.

Ce n’est que récemment que l’arrière âgé de 19 ans a réalisé que son temps à Sherbrooke tirait peut-être à sa fin.

«Quand (Bailey) Peach a été échangé avant Noël, j’ai compris que je pourrais à mon tour subir le même sort. Je me doutais que c’était une forte possibilité. J’ai passé de beaux moments à Sherbrooke. C’est une grande organisation et un endroit merveilleux pour jouer au hockey», raconte le solide gaillard de 6 pieds 4 pouces et 192 livres.

Le départ de Benjamin Tardif, la semaine dernière, n’a rien fait pour dissiper ses doutes. Désormais un Titan, Bellamy dit avoir hâte de s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers. Il en connaît d’ailleurs plusieurs, dont David Doucet, Cole Huckins, Ben Allison et Cole Larkin.

«Ça va être amusant de jouer pour une telle équipe. Je suis très excité. La saison dernière, quand nous avons affronté le Titan, j’avais remarqué à quel point c’était une équipe qui travaillait fort. Malgré la jeunesse du club, c’était déjà une équipe difficile à jouer contre. C’est vraiment l’une des équipes où je voulais me retrouver», révèle l’ancien choix de première ronde des Wildcats de Moncton (16e au total, 2017).

«Sylvain Couturier est en train de bâtir un club très intéressant. Le Titan est construit de la bonne façon. Une vraie équipe de hockey, ça doit être un mélange de plusieurs sortes de joueurs», dit-il.

Bellamy dit avoir apprécié les bons commentaires à son sujet de la part du d.g. du Titan.

«Il m’a démontré qu’il me voulait vraiment et qu’il aime ce que j’apporte à la table. Il m’a plutôt bien décrit dans vos pages. J’ai un bon lancer, j’apporte un élément physique et j’aime faire montre de leadership. Je crois aussi avoir prouvé la saison dernière que je suis un bon défenseur dans les deux sens de la patinoire.»

«Je crois même que je peux apporter mon jeu à un autre niveau. En côtoyant un gars comme Adam McCormick, qui est l’un des meilleurs défenseurs défensifs de la ligue, je vais avoir la chance d’ajouter d’autres outils à mon jeu. Adam a tellement un bon Q.I. hockey. C’est un défenseur qui semble toujours prendre la bonne décision même quand il est sous pression. Tout ça pour dire que je crois que je peux devenir un très solide défenseur dans la LHJMQ», confie l’ancienne vedette du Vito’s de Saint-Jean.

En 197 matchs en carrière, séries éliminatoires incluses, le nouveau numéro 28 du Titan totalise 14 buts et 40 passes pour 54 points.