Le Canadien s’incline en fusillade à Vancouver

L’indiscipline a finalement rattrapé le Canadien mercredi.

L’avantage numérique des Canucks de Vancouver s’est enflammé avec trois buts, puis Bo Horvat a inscrit le filet vainqueur lors de la quatrième ronde de la séance de tirs de barrage, achevant la formation montréalaise lors d’une victoire de 6-5 des siens.

Horvat a déjoué Carey Price à l’aide d’un tir vif. Tyler Toffoli a ensuite vu sa tentative échouer quand il a atteint le poteau.

Après avoir été parfait en 10 occasions en infériorité numérique lors de ses deux sorties précédentes face aux Oilers d’Edmonton, le Canadien s’est tiré dans le pied en raison de son indiscipline.

Les Canucks ont été 3-en-6 en avantage numérique, même s’ils étaient 0-en-15 après leurs quatre premiers matchs cette saison.

« L’indiscipline, c’est une chose, mais nous avons joué mou en infériorité numérique et ça nous a coûté trois buts », a tranché l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien.

Toffoli, avec ses trois premiers dans son nouvel uniforme, Brendan Gallagher et Jesperi Kotkaniemi, eux aussi avec leur premier but respectif cette saison, ont touché la cible pour le Canadien (2-0-2).

Le Tricolore a effacé quatre fois des déficits d’un but au cours de la rencontre, avant de voir les Canucks créer à leur tour l’impasse tard en troisième période.

« Ce que j’ai aimé, c’est que nous avons joué de mieux en mieux plus le match avançait. Nous patinions mieux en troisième période, a souligné Julien. Quand vous ne jouez pas votre meilleur match, mais que vous réussissez à ramasser un point important, c’est positif. »

Brock Boeser et Horvat ont amassé chacun deux buts et une aide pour les Canucks (2-3-0), qui ont mis fin à une série de trois revers. Tyler Motte a aussi fait mouche, tandis que J.T. Miller a récolté trois aides et Quinn Hughes, deux.

Price a repoussé 23 tirs devant le filet du Canadien avant la fusillade. À l’autre bout de la patinoire, Braden Holtby a effectué 31 arrêts lors des 65 minutes de jeu.

Le défenseur des Canucks Alexander Edler n’est pas revenu au jeu après le deuxième entracte en raison d’une blessure au haut du corps.

Les deux équipes s’affronteront deux autres fois à Vancouver cette semaine, jeudi et samedi.

Le chat et la souris

Signe des choses à venir, l’attaquant du Canadien Tomas Tatar a été puni après seulement 18 secondes de jeu.

C’est plutôt à leur deuxième occasion de la soirée en avantage numérique que les Canucks ont pris les devants, à 11:07. Horvat a complété une belle séquence commencée par Hughes et Miller.

Price s’est racheté quelques instants plus tard, stoppant le tir d’Elias Pettersson avec son bouclier. Le flamboyant Suédois avait décoché son lancer en glissant son bâton entre ses jambes.

Le Canadien s’est activé en deuxième période et Toffoli a créé l’égalité à 1:37, battant Holtby d’un tir précis alors qu’il était en échappée.

Les Canucks ont toutefois répliqué à 4:25, quand Motte a surpris Price au terme d’une descente à deux contre un.

Le Canadien a créé l’impasse pour une deuxième fois dans la période 62 secondes plus tard, en avantage numérique. Toffoli n’a eu qu’à faire dévier une passe parfaite de Nick Suzuki dans l’objectif.

Encore une fois, les Canucks se sont retrouvés en avantage numérique quand Kotkaniemi a été puni pour des propos inappropriés à l’endroit d’un arbitre. Boeser a marqué à 11:13 sur un retour de lancer.

Le Canadien n’a pas baissé les bras et a trouvé le moyen de ramener tout le monde à la case départ avant la fin du deuxième vingt. Gallagher a marqué avec 1:35 à faire à l’engagement en faisant dévier une remise de Tatar derrière Holtby.

L’histoire s’est répétée en troisième période, alors que Horvat a redonné les devants aux Canucks en avantage numérique à 3:24. Toutefois, le Tricolore a encore trouvé le moyen de répliquer.

Kotkaniemi a finalement racheté sa bête punition en créant l’égalité 4-4 à 10:14. Son tir du haut de l’enclave a semblé dévier contre le bâton de Boeser avant de surprendre Holtby.

Toffoli a donné les devants au Canadien pour une première fois dans le match avec 3:41 à faire, complétant un tour du chapeau face

à son ancienne équipe en faisant dévier un tir de Jeff Petry.

Boeser a forcé la présentation d’un bris d’égalité en battant Price 32 secondes plus tard.

Horvat a finalement tranché en fusillade.

Échos de vestiaire

Jesperi Kotkaniemi a fait son mea culpa pour sa punition pour conduite antisportive.

« C’était vraiment stupide de faire ça, surtout en tant que jeune joueur. Ça nous a probablement coûté la victoire. Je vais retenir la leçon. »

Tyler Toffoli n’avait pas le coeur à la fête malgré un tour du chapeau contre son ancienne équipe.

« C’est malheureux. Nous n’avons pas joué notre meilleur hockey en général. Nous les avons laissés dans le match. Ils ont obtenu beaucoup d’occasions de déployer leur avantage numérique et ils en possèdent un très bon. C’est une défaite difficile à digérer. »

Phillip Danault a souligné qu’il y avait un peu de positif à tirer du match, malgré le résultat final.

« Il y a eu beaucoup de hauts et de bas, mais il y a du positif à retenir. Nous sommes revenus dans le match, nous n’avons jamais abandonné. Nous avons fait preuve d’opportunisme pour marquer des gros buts. »