Le Canadien ne fait qu’une bouchée des Canucks

Le Canadien a repris son rôle de tortionnaire des Canucks de Vancouver, lundi soir au Centre Bell.

Nick Suzuki a ouvert la marque tôt en première période et a été crédité d’une aide, Jeff Petry a récolté deux buts et une aide et la formation montréalaise a triomphé 6-2.

Deux jours après avoir été blanchie par les Flames de Calgary, l’offensive du Canadien s’est remise à rouler à plein régime face aux Canucks. Le Tricolore avait inscrit 17 buts en trois matchs à Vancouver il y a une dizaine de jours. Il a repris là où il avait laissé.

« Si nous voulons nous considérer une bonne équipe, nous devons nous assurer de ne pas en perdre deux de suite, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. L’autre soir, nous n’avions pas été mauvais, mais nous n’avions pas marqué.

« Nous avons bien réagi ce soir avec un bon match. Demain, nous retrouvons la même équipe, mais nous nous attendons à ce qu’elle soit encore plus affamée. »

Artturi Lehkonen a amassé un but et une aide à son 300e match dans la LNH, tandis que Brendan Gallagher et Tyler Toffoli ont aussi touché la cible pour le Canadien (6-1-2). Carey Price a effectué 27 arrêts.

Grâce à sa performance de trois points, Petry a grimpé au sommet des marqueurs parmi les défenseurs de la LNH avec 11 points, à égalité avec Quinn Hughes, Cale Makar et John Carlson.

Petry est également troisième dans le circuit avec un différentiel de plus-10, tandis que son partenaire de jeu Joel Edmundson est premier à plus-12.

« C’est bien de voir qu’Edmundson et lui dominent dans ces catérogies, a dit Julien. Ça démontre qu’ils sont fiables aux deux extrémités de la patinoire. Petry continue de s’améliorer d’année en année. C’est beau à voir pour un joueur de son âge. »

Le Tricolore a inscrit un but en trois occasions en avantage numérique. Il a aussi marqué un sixième but cette saison en infériorité numérique.

Adam Gaudette et Jay Beagle ont généré l’offensive des Canucks (6-6-0), qui avaient remporté quatre matchs d’affilée depuis la visite du Canadien à Vancouver. Braden Holtby a repoussé 34 lancers.

Le Canadien avait inséré le défenseur Victor Mete dans sa formation à la place de Brett Kulak. Mete en était à un premier match cette saison, deux jours après que son agent eut déclaré à plusieurs médias que Mete souhaitait être échangé.

Mete n’a pas voulu aborder le sujet après la rencontre, se contentant de dire qu’il restait prêt quand l’équipe a besoin de lui.

Les deux équipes s’affronteront à nouveau mardi, toujours au Centre Bell.

Chassez le naturel…

Le Canadien a vite retrouvé sa touche à l’attaque. Suzuki a ouvert la marque après 60 secondes de jeu, grâce à une remise de Josh Anderson à partir de l’arrière du filet.

Le Tricolore a vite accumulé les chances de marquer à la suite de revirements des Canucks.

C’est toutefois en infériorité numérique qu’il a creusé l’écart à 6:10. Lehkonen a volé le disque à Adam Gaudette et a déjoué Holtby du revers.

Avant la fin de la même punition à Jesperi Kotkaniemi, Elias Pettersson est passé tout près de ramener les Canucks dans le coup, mais son tir a atteint la barre transversale.

C’est plutôt à la suite d’un revirement d’Alexander Romanov que les Canucks ont répliqué à 8:36. Gaudette a foncé en zone du Canadien et son tir à trajectoire descendante a surpris Price.

Le Canadien s’est redonné un coussin de deux buts avant la fin du premier tiers, avec 3:02 à faire. Paul Byron a rejoint Petry à la pointe droite. Petry a profité de beaucoup de temps et d’espace et il a battu Holtby grâce à un tir des poignets précis dans la partie supérieure, du côté du bouclier.

Le Tricolore a dominé les Canucks 15-8 au chapitre des tirs au but en deuxième période et il en a profité pour confirmer son emprise sur la victoire en ajoutant trois buts.

Gallagher a marqué du revers en échappée à 7:15, puis Petry a inscrit son deuxième but du match à la suite d’une attaque à quatre contre deux à 8:40.

Sur la séquence, Corey Perry a récolté un 800e point en carrière dans la LNH.

L’entraîneur-chef des Canucks, Travis Green, a demandé un temps d’arrêt pour permettre à sa troupe de reprendre son souffle. Ce ne fut toutefois pas suffisant pour ralentir le Canadien.

Toffoli a marqué un sixième but en quatre matchs face aux Canucks cette saison avec 2:49 à faire au deuxième engagement, en avantage numérique.

Beagle a déjoué Price avec 8:11 à faire en troisième période, mais le résultat ne faisait déjà plus de doute.

Échos de vestiaire

Jeff Petry a parlé de l’importance pour le Canadien de rebondir après sa première défaite en temps réglementaire de la saison.

« Quand nous avions perdu le premier match en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto, nous avions affirmé que nous ne voulions pas perdre un deuxième match de suite. Il est important d’avoir cet état d’esprit. Nous voulons toujours rebondir après une défaite. Nous avons compris ce que nous devions améliorer par rapport au match contre les Flames de Calgary et nous avons rebondi. »

Victor Mete a dressé un bilan positif de son premier match de la saison.

« Je suis content avec mon match, d’avoir retrouvé les gars sur la patinoire. J’étais peut-être trop excité en première période, mais j’ai eu beaucoup de plaisir. »

Jake Evans croit que les six buts en infériorité numérique du Tricolore cette saison sont en partie le résultat de la profondeur de l’équipe.

« Nous sommes agressifs quand une occasion se présente à nous, nous y allons. Nous avons aussi plusieurs joueurs qui peuvent jouer en infériorité numérique ce qui permet de toujours compter sur des forces fraîches. »