Blanchi par les Oilers, tout ne baigne plus dans l’huile pour le CH

Tout ce qui paraissait facile pour le Canadien en début de saison semble maintenant compliqué.

Mike Smith a repoussé 38 lancers et les Oilers d’Edmonton ont gagné 3-0, jeudi soir au Centre Bell, infligeant à la formation montréalaise un deuxième revers de suite pour une première fois cette saison.

Le Canadien a ainsi été blanchi pour une deuxième fois en 14 matchs cette saison, et à ses sept dernières sorties. Malgré tous ses ennuis l’hiver dernier, il n’avait été blanchi qu’une seule fois en 71 rencontres.

« Les choses ne viennent pas aussi facilement dernièrement, a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Oui, les autres équipes s’améliorent, mais nous avons perdu un peu de notre synchronisme.

« Notre transition est moins efficace et nous sommes moins rapides et coriaces dernièrement. Il y a de la frustration qui entre aussi en jeu et ça nous ralentit plus que ça nous aide. »

Jake Allen a stoppé 28 tirs devant le filet du Canadien (8-4-2), qui présente un dossier de 3-4-0 à ses sept derniers matchs. Il en était à sa sixième sortie de la campagne.

Jujhar Khaira, Darnell Nurse et Tyson Barrie ont inscrit les buts des Oilers (9-7-0), qui ont gagné six de leurs sept derniers matchs. Connor McDavid et Leon Draisaitl ont amassé chacun une aide et Smith a réalisé un 40e blanchissage en carrière.

La rencontre a commencé une heure plus tard que prévu, vers 20 h 07, puisque les Oilers ont attendu les résultats de tests de dépistage de la COVID-19. Le nom de l’attaquant Jesse Puljujarvi a été inscrit sur la liste liée au protocole en matière de COVID-19 de la LNH. Cependant, les autres tests ont dû s’avérer négatifs puisque le match a quand même eu lieu.

« Ça fait partie de notre réalité et pas juste à l’aréna. Nous sommes de moins en moins surpris par ces situations, a dit l’entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett. Vous faites ce que vous avez à faire et vous suivez le protocole, puis vous continuez votre travail. »

Le gardien auxiliaire Mikko Koskinen a aussi été rayé de la formation des Oilers, par précaution. Rappelé du groupe de réserve, Dylan Wells était donc l’auxiliaire de Smith.

L’attaquant Paul Byron était de retour dans la formation du Canadien, après avoir été laissé de côté la veille face aux Maple Leafs de Toronto lors du retour au jeu de Joel Armia. Corey Perry est celui qui a écopé cette fois-ci. Perry a été renvoyé au sein du groupe de réserve du Tricolore.

Le Canadien rendra visite aux Maple Leafs, samedi.

Autre soirée frustrante

Nick Suzuki a obtenu la première belle occasion de marquer, mais il s’est buté à Smith en échappée.

McDavid a signalé sa présence en y allant d’une montée comme lui seul en est capable. Il a toutefois manqué d’espace à la fin et Allen a réussi l’arrêt sans trop de difficulté.

Les Oilers ont finalement ouvert le pointage quelques instants plus tard, après 8:27 de jeu. Khaira a touché la cible au terme d’une attaque à deux contre un après un revirement à la ligne bleue des Oilers.

Les deux équipes ont échangé quelques occasions intéressantes par la suite, lors d’une séquence de 8:22 sans arrêt de jeu. Le pointage est toutefois resté inchangé.

Les Oilers ont vite doublé leur avance en deuxième période, après 1:27 de jeu. Nurse a été crédité du but, même si c’est en fait Shea Weber qui a envoyé le disque dans son filet quand son dégagement a atteint Phillip Danault avant de revenir derrière la ligne des buts.

Allen a gardé le Canadien dans le coup avec quelques bons arrêts par la suite, notamment aux dépens d’Alex Chiasson lors d’un avantage numérique des Oilers. Il a aussi joué de chance quand un long tir de William Lagesson a atteint la barre horizontale de plein fouet.

Question d’évacuer la frustration, Jesperi Kotkaniemi et Brendan Gallagher ont été aperçus en train de claquer la porte violemment à leur retour au banc lors du deuxième vingt.

Peut-être aussi frustré par la tournure des événements, Josh Anderson s’en est pris à Lagesson tôt en troisième période et a écopé une punition mineure double pour rudesse, alors que Lagesson était chassé pour seulement deux minutes.

Les Oilers ont porté un dur coup aux espoirs du Tricolore en en profitant pour creuser l’écart à 4:44. Barrie a battu Allen à l’aide d’un puissant lancer sur réception.

Smith s’est occupé du reste, alors que le Tricolore a surtout décoché des lancers à partir de la périphérie.

Échos de vestiaire

Ben Chiarot a noté que personne chez le Canadien a cru qu’il aurait été préférable de remettre le match.

« Nous avons des familles à la maison et c’est quelque chose que vous avez en tête, mais nous devons avoir confiance envers le protocole en place pour garder tout le monde en sécurité. Nous croyons que la ligue ne placerait pas les équipes dans une situation dangereuse. »

Brendan Gallagher a noté que le jeu se resserre à travers la LNH.

« Les équipes nous connaissent maintenant et elles savent à quoi s’attendre de nous. À travers la LNH, il y a de moins en moins de buts. C’est comme ça à chaque saison. Nous devons augmenter notre niveau d’intensité autour du filet adverse et travailler en unité de cinq. Ça va prendre la contribution de tout le monde. »

Paul Byron a admis qu’il avait eu de la difficulté à digérer la décision de le rayer de la formation mercredi.

« Ce n’était pas une bonne sensation. Nous avons de bons joueurs ici qui peuvent aider l’équipe à gagner. Je sais que je dois mieux jouer, que je ne joue pas à la hauteur. L’entraîneur prend les décisions pour le bien de l’équipe. Ça fait mal quand ça veut dire que ça vous exclut de la formation. »