Baseball: Edmundston prolonge sa pause

Parce que la pandémie rend les choses toujours aussi compliquées, le Frontière FM d’Edmundston n’a d’autre choix que de prolonger sa sabbatique d’une autre saison dans la Ligue de baseball Puribec du Bas-Saint-Laurent.

C’est le président Jean Lebel qui en a fait l’annonce, dimanche, via la page Facebook de l’organisation.

«Plusieurs facteurs incontrôlables contribuent à la prise de cette décision, a écrit M. Lebel. Tout d’abord, la prolongation de la fermeture aux frontières américaines empêche toujours les joueurs des États-Unis de venir jouer au Nouveau-Brunswick. Pour l’instant, rien ne nous laisse connaître la date pour la réouverture des frontières.»

«De plus, nous sommes toujours contraints par des restrictions autorisant les rassemblements, et nous tenons vigoureusement à respecter les consignes de la Santé publique», a entre autres ajouté le président du Frontière FM.

En entrevue téléphonique, Jean Lebel a tenu à réconforter les partisans de l’équipe.

«Ce n’est qu’une pause, affirme-t-il. Donnons-nous une chance de passer à travers de cette pandémie et nous pourrons ensuite recommencer à jouer. Bien que nous soyons en pause depuis la fin de la saison 2019, les partisans sont encore attachés au club. Je m’en fais régulièrement parler. En 2019, nous avions près de 1000 spectateurs pour nos matchs locaux pendant les séries éliminatoires.»

Évidemment, la formation d’Edmundston risque de perdre quelques joueurs trop âgés. C’est le cas, par exemple, de Frédéric Gosselin.

«C’est sûr que les chances de revoir un gars comme Frédéric s’amenuisent. C’était déjà un gars dans la quarantaine en 2019, alors on verra. Nous avons aussi quelques joueurs locaux qui ont un certain âge. Nous espérons qu’ils seront là quand nous recommencerons», mentionne Jean Lebel.

«Heureusement, nos autres joueurs sont relativement jeunes, que ce soit les gars qui habitent dans le Madawaska américain qui fait partie de notre territoire, ou encore nos importés. Ils sont tous dans la fleur de l’âge», dit-il.

«Nous avons un bon bassin de jeunes avec un beau potentiel. Nous avons connu une très bonne saison en 2019 et nous avons bon espoir que l’équipe va retourner au même niveau en 2022», précise le président du Frontière FM.

Jean Lebel espère par ailleurs que les joueurs locaux pourront avoir accès aux installations du terrain de baseball cet été. Ça n’a pas été possible l’an dernier.

«Nous aimerions par exemple donner des stages pour les jeunes du baseball mineur. Nous sommes inquiets des effets que la pandémie peut avoir sur notre relève locale. En 2019, il y avait un bel engouement ici pour le baseball mineur et ça s’est malheureusement estompé depuis. Nous voulons donc les aider parce que si les jeunes ne jouent plus, la relève ne sera donc plus là non plus», explique Jean Lebel.

D’autre part, le Circuit Puribec a annoncé que l’autre formation néo-brunswickoise, les Cataractes de Grand-Sault, avait demandé un peu plus de temps avant de rendre une décision finale quant à la prochaine campagne.

Pour l’instant, seulement six équipes ont confirmé leur retour, soit le Shaker de Rimouski, Le Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles, le CIEL-FM de Rivière-du-Loup, le CHOX-FM de La Pocatière, les Toitures Lemieux-Promotuel Assurances de Montmagny et les Braves Batitech de Témiscouata. Le Bar La Mansarde de Matane a de son côté décidé de fermer les livres de façon définitive.

Le président du Circuit Puribec Denis Bérubé a de plus fait savoir que les joueurs d’Edmundston seront éligibles à un repêchage spécial. Les joueurs devront toutefois retourner à leur équipe d’Edmundston une fois que le Frontière FM reprendra ses activités.