LHJMQ: les joueurs trépignent d’impatience

Même si l’équipe n’a jamais cessé de s’entraîner, les joueurs du Titan d’Acadie-Bathurst commencent à trouver le temps long de ne pas pouvoir disputer de matchs en raison de la pandémie.

Le Titan a disputé sa dernière partie le 20 novembre, il y a trois mois. C’est encore pire pour les deux autres formations du Nouveau-Brunswick, puisque les Wildcats de Moncton sont en congé forcé depuis le 14 novembre et le 18 novembre les Sea Dogs de Saint-Jean l’étaient également.

«L’ambiance est assez bonne compte tenu que l’équipe n’a jamais perdu le droit de s’entraîner comme ç’a été le cas pour les Wildcats», affirme le Dieppois Alexis Dubé.

«Mais ça n’empêche pas que les gars ont hâte de jouer. C’est difficile de se motiver à s’entraîner sans même savoir si nous allons jouer un jour. Heureusement, Mario (Durocher) fait bien ça. Il nous met au défi pendant les entraînements afin de s’assurer que nous ne nous décourageons pas. Nous souhaitons tous que la ligue trouve une façon de nous faire jouer des matchs», raconte le numéro 55 du Titan.

En attendant des nouvelles de la Santé publique qui tardent à venir, Dubé et ses coéquipiers ont profité des derniers mois pour tisser des liens encore plus serrés.

«Nous sommes plus proches que jamais, dit-il. En ne faisant que s’entraîner, nous avons aussi mis beaucoup d’emphase sur le système de jeu. Beaucoup plus que ça qu’habituellement en tout cas. Je peux te dire que nous commençons cependant à le connaître par cœur», mentionne Dubé en riant.

L’ailier gauche de 6 pieds 1 pouce et 190 livres poursuit en disant que les joueurs regardent beaucoup les matchs de la LNH. Dans son cas, l’Avalanche du Colorado et les Canadiens de Montréal ont sa préférence.

«En fait, les francophones aiment pas mal tous le CH. Les anglophones, eux, sont plutôt des partisans des Maple Leafs. Nous nous taquinons à ce sujet», révèle l’athlète de 18 ans.

Invité à nous parler des trois nouveaux venus dans l’équipe, Alexis Dubé estime que le directeur général Sylvain Couturier a fait du Titan une équipe encore meilleure à court, moyen et long terme.

«Avec Jan Bednar, nous sommes bien nantis devant le filet pour un bon bout. Il est vraiment bon. Il n’arrête pas de nous challenger dans les pratiques. Et en plus, nous avons Chad (Arsenault) pour l’aider. Jacob Melanson et Jaxon Bellamy impressionnent aussi. Ce sont deux gars qui sont intenses pendant les entraînements. Ils vont nous aider», analyse Dubé.