Le Canadien a fait les choses en grand avant de partir pour un voyage dans l’ouest du pays.

Brendan Gallagher a inscrit deux buts et une aide et l’offensive du Tricolore a connu sa meilleure performance en plus d’un mois dans un gain de 7-1 face aux Jets de Winnipeg, samedi soir au Centre Bell.

La formation montréalaise n’avait pas marqué au moins cinq buts dans un match depuis le 2 février, lors d’une victoire de 5-2 face aux Canucks de Vancouver. Elle a égalé sa meilleure production de la saison, alors que le Canadien avait aussi marqué sept buts face aux Canucks le 21 janvier, dans un gain de 7-3.

Tyler Toffoli a récolté un but et une aide, alors que Josh Anderson, Joel Armia, Jeff Petry et Paul Byron ont aussi touché la cible pour le Canadien (11-6-6), qui a inscrit une première victoire en quatre matchs face aux Jets cette saison. Tomas Tatar a amassé trois aides et Phillip Danault, deux.

Anderson était de retour au jeu après avoir raté trois rencontres en vertu d’une blessure au bas du corps. Artturi Lehkonen a été laissé de côté pour lui faire une place dans la formation.

De son côté, Carey Price a repoussé 28 lancers et a bien fait, particulièrement en début de rencontre. Il en était à un premier départ depuis le congédiement de l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite, mardi soir.

Connor Hellebuyck a accordé quatre buts sur 18 tirs devant le filet des Jets (15-8-1) avant de céder sa place à Laurent Brossoit après 34:25 de jeu. Brossoit a stoppé six des neuf lancers dirigés vers lui.

Mathieu Perreault a été l’unique buteur des Jets, alors que la victoire du Canadien ne faisait déjà plus de doute.

Le Canadien jouera son prochain match lundi, quand il rendra visite aux Canucks.

Quand tout fonctionne

Price a donné du temps à ses coéquipiers de retrouver leurs repères, réussissant de beaux arrêts aux dépens de Paul Stastny et Pierre-Luc Dubois en début de rencontre.

Le Canadien a pris son envol lors d’un avantage numérique à mi-chemin du premier vingt. Même s’il n’a pas marqué, il a ensuite commencé à multiplier les assauts vers le filet des Jets.

Drouin a obtenu la plus belle chance en échappée, mais Hellebuyck a fait l’arrêt.

Anderson a finalement ouvert le pointage avec 4:31 à faire, profitant d’un bond favorable de la bande pour tirer dans un filet abandonné.

Le Tricolore a bien mieux joué dans sa zone en deuxième période. Il a aussi réussi à provoquer quelques revirements.

C’est d’ailleurs à la suite d’une mauvaise passe de Tucker Poolman que le Tricolore a creusé l’écart à 7:03. Shea Weber a coupé le jeu et Toffoli a marqué grâce à un tir précis.

Gallagher a ensuite marqué deux fois dans un intervalle de 3:24, chaque fois sur des passes de Danault.

L’entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice, en avait vu assez et il a renvoyé Hellebuyck aux douches.

Brossoit n’a pas très bien paru à son entrée dans le match. Il a vite été battu par Armia sur un tir qu’il aimerait certainement revoir.

Ça n’a guère été mieux pour Brossoit au retour du deuxième entracte. Il n’a pas maîtrisé un long dégagement de Jake Evans, puis Byron l’a battu sur le généreux retour, à 4:20.

Il a ensuite été déjoué par un long tir de la ligne bleue de Petry, à 8:20.

Perreault est venu gâcher un peu la fête en battant Price en avantage numérique à 11:14.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle