LHJMQ: le Titan n’entend pas céder la place aux Sea Dogs

Bien qu’il s’en trouve plusieurs pour dire que les Sea Dogs sont les favoris pour remporter le tournoi à la ronde de la section Maritimes, ne comptez surtout pas sur Mathieu Desgagnés pour appuyer cette théorie. Le capitaine du Titan est même plutôt d’avis que si l’équipe d’Acadie-Bathurst joue à la hauteur de son talent, les représentants de la Ville portuaire n’ont aucune chance d’aller affronter les Islanders de Charlottetown en finale de division.

Il est vrai que les hommes de Mario Durocher ont conservé le meilleur dossier des trois formations néo-brunswickoises. Elles seront les seules à prendre part au tournoi à la ronde puisque la saison des Mooseheads de Halifax et des Eagles du Cap-Breton est déjà terminée.

En 33 parties, le Titan a maintenu un dossier de 21 gains, 10 revers et deux défaites en prolongation (ou fusillade) pour un total de 44 points et un taux de victoires de ,667, bon pour la quatrième place de tout le circuit.

De leur côté, les Sea Dogs ont présenté une fiche de 15-4-4 pour un total de 34 points et un taux victorieux de ,515. Quant aux Wildcats de Moncton, ils ont complété la saison avec un bulletin de 11-17-3 pour 25 points et un taux de ,403.

Cela dit, les 12 matchs qui ont opposé le Titan et les Sea Dogs n’ont fait aucun maître en saison régulière. Non seulement les deux clubs ont présenté le même tableau l’un contre l’autre, soit six gains, cinq revers et une défaite en prolongation (ou en fusillade), mais ils ont également marqué le même nombre de buts, soit 49.

Mais on aura beau donner tous ces chiffres au numéro 27 du Titan, sa réponse reste la même.

«C’est impossible», s’est exclamé Desgagnés, lorsqu’interrogé sur les chances des Sea Dogs de l’emporter.

«Mais cela, pourvu que nous jouions comme nous en sommes capables. Quand nous jouons bien, nous sommes très difficiles à battre», révèle le capitaine.

Desgagnés insiste cependant pour dire que personne ne sera pris à la légère lors des six parties de ce tournoi à la ronde, y compris les Wildcats.

«Ils n’ont pas le meilleur club, mais ils travaillent toujours très fort. Chaque fois que nous les avons affrontés, les matchs ont été serrés», dit-il.

Effectivement, mis à part des gains de 7 à 2 et 5 à 1, la troupe de Daniel Lacroix a toujours été dans le coup lors des 11 autres face-à-face qui ont opposé les deux rivaux. En 13 matchs, le Titan a cependant eu le meilleur avec un bulletin de 8-4-1 pour 17 points.

«Nous avons tous hâte que ça commence, confie Desgagnés, qui n’a pas pris part à un match des séries éliminatoires depuis le 1er avril 2018. Les gars sont excités. Nous jouons avec confiance ces temps-ci. Nous savons que nous pouvons marquer des buts et nous avons de la profondeur à toutes les positions. Cependant, c’est notre jeu défensif qui va faire la différence. Ça va être important de donner le moins de lancers possible et d’empêcher l’adversaire de marquer plus de trois buts.»

Le Titan dispute son premier match du tournoi à la ronde ce jeudi en accueillant les Sea Dogs au Centre régional K.-C.-Irving.