Il n’y a encore aucune garantie qu’ils seront tous choisis, mais il n’empêche que le Titan d’Acadie-Bathurst vient de réaliser un bel exploit avec la présence de cinq joueurs dans la liste finale de la Centrale de recrutement de la LNH en vue du prochain repêchage.

Le Néo-Brunswickois Cole Huckins et le Néo-Écossais Riley Kidney sont évidemment les mieux classés avec les 48e et 49e positions parmi les espoirs évoluant en Amérique du Nord.

Jacob Melanson, lui aussi de la Nouvelle-Écosse, occupe pour sa part le 115e échelon, alors que les Prince Édouardiens Bennett MacArthur et Zach Biggar se retrouvent pour leur part aux 132e et 164e places.

Pour tout dire, ce sont six joueurs de l’organisation qui se trouvent dans la liste puisque Tim Delay, le premier joueur réclamé lors de l’encan européen en 2019, occupe le 187e rang. Les chances sont toutefois très (très) minces qu’il accepte de venir à Bathurst, lui qui s’est déjà compromis avec les Eagles de Boston College dans la NCAA.

En entrevue téléphonique, Riley Kidney s’est dit très heureux de la nouvelle même s’il s’attendait à un tel classement.

«C’était mon objectif de me tailler une place parmi les 60 premiers espoirs au début de la saison, mais ce n’est qu’une fois rendu à Noël que j’ai vraiment réalisé que c’était très possible. Je crois aussi que mes succès pendant les séries éliminatoires m’ont aidé», affirme Kidney, qui a totalisé pas moins de 17 points, dont 15 mentions d’aide, en neuf parties éliminatoires.

L’attaquant de 6 pieds et 175 livres était également enchanté pour ses coéquipiers classés.

«C’est vraiment cool pour l’organisation, dit-il. Ça va nous aider au niveau de la confiance. Je suis très content pour Bennett. Ce gars-là n’a même pas été repêché dans la LHJMQ.»

Kidney, qui est représenté par l’agent Francis Mac Rae de l’écurie BMG (Breton Management Group), dit avoir déjà parlé avec quelques équipes de la LNH et il s’attend à discuter avec plusieurs autres d’ici le repêchage. Comme l’encan sera à nouveau virtuel, Kidney assistera à l’événement à la maison avec ses proches.

«Ça aurait été plaisant de vivre ça en direct, mais c’est impossible à cause de la pandémie. Je vais donc vivre ça avec ma famille», confie le numéro 12 du Titan.

Le directeur général Sylvain Couturier a tenu à souligner le travail de l’organisation dans ce qu’il qualifie de très bonne nouvelle.

«Il faut rendre crédit à nos recruteurs et à Mario (Durocher) et son équipe. Ils ont fait tout un travail dans le développement de ces joueurs», a révélé Couturier.

De son côté, Jacob Melanson est heureux d’avoir reçu ce vote de confiance. «C’est un sentiment fantastique de traverser des hauts et des bas avec mes blessures. C’est bien de savoir qu’on peut toujours réussir si on n’abandonne pas», soutient Melanson.

Bennett MacArthur est aussi ravi de voir ses efforts récompensés. «J’ai eu une excellente équipe d’entraîneurs et des coéquipiers qui m’ont aidé toute l’année. J’en suis très reconnaissant.»

En bref…

Les conversations de hockey sont souvent sujettes à des taquineries chez les Kidney. Ainsi, si le papa Kidney est un grand partisan des Canadiens de Montréal, son frère Liam, qui évolue pour les Eagles du Cap-Breton, ne jure que pour les Penguins de Pittsburgh. Riley, lui, adore les Bruins de Boston et Patrice Bergeron…

Il est seulement arrivé deux fois dans l’histoire de la concession que cinq joueurs de l’équipe ont été repêchés la même année. La dernière fois remonte à 1994, alors que l’équipe évoluait à Laval. Cette année-là, Daniel Goneau (Boston), Sylvain Blouin (NY Rangers), Yanick Dubé (Vancouver), Jason Boudrias (Floride) et Danny Dupont (Ottawa) ont été sélectionnés. En 1986, Vincent Damphousse (Toronto), Jocelyn Lemieux (St-Louis), Sylvain Couturier (Los Angeles), François Guay (Buffalo) et Martin Latreille (Québec) ont aussi été repêchés. Le record depuis que le Titan est déménagé à Bathurst est de trois. En 2003, Patrice Bergeron (Boston), Bruno Gervais (NY Islanders) et Jonathan Tremblay (San Jose) ont trouvé preneurs…

Pas moins de 44 joueurs de la LHJMQ sont répertoriés par la Centrale de recrutement en vue du prochain repêchage, dont cinq en première ronde. Il s’agit des Québécois Xavier Bourgault, des Cataractes de Shawinigan (13e), Zachary Bolduc, de l’Océanic de Rimouski (17e) et Zachary L’Heureux, des Mooseheads de Halifax (30e), du Terre-Neuvien Zach Dean, des Olympiques de Gatineau (21e) et du Néo-Brunswickois de Riverview Evan Nause, des Remparts de Québec (22e)…

Outre Nause et Cole Huckins, un autre Néo-Brunswickois figure dans la liste de la Centrale de recrutement. Il s’agit de l’attaquant Peter Reynolds, des Sea Dogs de Saint-Jean, qui est répertorié au 80e échelon. Parlant des Sea Dogs, trois autres porte-couleurs de l’équipe sont également listés. Il y a Noah Patenaud, au 21e rang parmi les gardiens, de même que Cameron MacDonald et Charles Savoie, respectivement classés aux 136e et 170e échelons…

Le défenseur Charles-Antoine Pilote est le seul membre des Wildcats de Moncton qui est parvenu à convaincre la Centrale de recrutement avec une modeste 218e place…

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle