Younes Bouida n’en démord pas, le recrutement dans la dernière année devrait permettre aux Aigles Bleus de l’Université de Moncton de figurer d’ici quatre ans parmi les puissances du soccer universitaire canadien. Mais d’ici là, l’entraîneur de l’équipe masculine du Bleu et Or prône la patience.

Les Aigles Bleus, qui entament leur calendrier régulier dimanche, pourront donner un avant-goût du brillant avenir de l’équipe alors qu’ils accueillent au stade de l’U de M les Panthers de l’Île-du-Prince-Édouard sur le coup de 15h15.

Pour les amateurs de soccer, ce sera aussi l’occasion de voir à l’oeuvre les jeunes joueurs autour duquel Younes Bouida entend construire cette force en devenir, à commencer par les arrières Dave Guichard, Mathis Nemadeu et Pascal Sonier, les milieux de terrain Lionel Feval et Malik Abu-Dieh, de même que les attaquants George Musitu, Younesse Chibane et Philippe Gallant.

Pour l’instant, de ce qu’il a vu pendant le camp d’entraînement, Bouida se dit entièrement réconforté en ce qui concerne le potentiel de l’équipe.

«Nous avons plusieurs jeunes joueurs qui pourront (un jour) faire la différence, estime-t-il. Il y en a même de six à huit qui sont déjà prêts à faire partie du 11 partant. L’avenir s’annonce donc prometteur. Le talent est là. Évidemment, le chemin sera long avant de devenir une puissance. Avec 21 joueurs de première année, ça va d’abord demander une période d’adaptation, le temps d’en faire une vraie équipe.»

À ce sujet, le pilote du Bleu et Or a justement tenu à souligner l’attitude des vétérans Héritier Masimengo, André LeBlanc, Thomas Maillet, Christian Masimengo, Félix Robichaud et Maxime Bertrand.

«Pour moi, la plus belle surprise de notre camp d’entraînement a été la camaraderie entre les gars. Ça s’est installé d’une façon magique et je dois lever mon chapeau à un groupe de six vétérans, soit Héritier, André, Thomas, Christian, Félix et Maxime. Ça aurait été facile pour eux d’éprouver des ressentiments vis-à-vis des nombreux nouveaux. Après tout, la compétition est telle que certains d’entre eux pourraient se faire tasser par un plus jeune. Mais ces gars-là ont préféré prioriser l’équipe et le programme. Quand des vétérans priorisent le gain de l’équipe plutôt que le gain personnel, c’est tout le monde qui y gagne. Pour aller plus loin, ce sont des valeurs dont nous avons besoin», révèle Younes Bouida.

Pour la saison 2021, l’entraîneur vise une participation aux séries éliminatoires et il croit dur comme fer que c’est possible. Si on fait abstraction des Capers du Cap-Breton et des X-Men de St Francis Xavier, les deux habituels «empires» du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA), la possibilité est là pour tous les autres clubs.

«C’est possible d’y arriver, dit-il. Il nous faudra cependant terminer dans le top-6. Mais pour y arriver, il faudra développer avant tout notre volet défensif. Nous savons que le potentiel en attaque est là, mais il faut d’abord apprendre à nous défendre quitte à sacrifier un peu de notre offensive. Les gars doivent réaliser que nous sommes un groupe de joueurs âgés de 18 à 20 ans et que nous allons affronter certaines formations dont le noyau est composé de gars de 23 et 24 ans.»

En bref…

À moins d’une surprise, André LeBlanc et Héritier Masimengo devraient être nommés sous peu les deux capitaines de l’équipe. Félix Robichaud et Thomas Maillet hériteront pour leur part du titre d’adjoints aux deux capitaines…

Les Aigles Bleus comptent actuellement quelques blessés, mais rien de bien sérieux. Il se peut toutefois que certains d’entre eux ne soient pas en mesure de prendre part au match de dimanche…

Les Aigles Bleus ont disputé deux matchs préparatoires au cours de la dernière semaine. Ils ont ainsi subi des revers de 1 à 0 devant les Mounties de Mount Allison et de 3 à 1 face aux Tigers de Dalhousie…

Younes Bouida espère voir plusieurs partisans dans les gradins du Stade, dimanche après-midi. «Je ne peux pas promettre la victoire, mais je peux cependant promettre que ça va être un match spectaculaire. Les spectateurs vont voir à l’œuvre deux jeunes équipes qui veulent donner un bon spectacle. Que le meilleur gagne», confie-t-il…

Alignement 2021

Gardiens: André LeBlanc, Christian Masimengo, Yanis Morel et Ryan Breau.

Défenseurs: Dave Guichard, Pascal Sonier, Mathis Nemadeu, Gershome Mambo, Abraham Manuel Lavin, Zachary D’Astous, Alex Basque, Julien Kisse, Thierry Djendoue, Maxime-Olivier Dako et Elimane Gningue.

Attaquants: Héritier Masimengo, Félix Robichaud, Georges Musitu, Younesse Chibane, Philippe Gallant, Bilal Chebihi, Plamédie Kasongo, Maxime Bertrand, Gaël Cousin et Jérémie Imbeault.

Milieux de terrain: Thomas Maillet, William Gallant, Lionel Feval, Malik Abu-Dieh, Youssef Jouhar, Gabriel Lima, Zachary Lurette, Nadji Rebai, Mohamed Hondo et Toussaint Mumbili.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle