De retour à Moncton depuis mercredi soir, Mika Cyr est revenu de son camp d’entraînement des recrues du Canadien de Montréal avec des sentiments mixtes. S’il se dit fier de ce qu’il a accompli, il croit néanmoins qu’il aurait dû en faire un peu plus pour obtenir une invitation au camp principal de l’équipe qui bat son plein au Complexe sportif de Brossard.

Cyr, âgé de 22 ans, n’a pas été en mesure de poursuivre l’aventure malgré une fiche de deux buts et deux passes en trois parties préparatoires. Il a également présenté un différentiel de +3.

«J’ai tout donné ce que j’avais, mais il faut croire que je n’en ai pas assez donné parce que sinon je serais encore là, dit-il. D’avoir réussi deux buts et deux passes c’est bon, mais j’aurais pu faire mieux dans d’autres aspects du jeu. Les petits détails sont très importants, surtout à ce niveau.»

Il n’empêche que l’attaquant des Aigles Bleus de l’Université de Moncton a cru un temps qu’il en avait assez fait pour mériter sa place au gros camp auprès des Nick Suzuki, Cole Caufield, Jonathan Drouin, Tyler Toffoli et David Savard.

«Après la deuxième partie, je croyais que mes chances étaient bonnes. Je me croisais les doigts du moins. Dans ma tête, je me disais que si je peux disputer une troisième partie, je vais gagner ma place en leur montrant que je peux être constant. Je crois sincèrement que ce troisième duel a été mon meilleur match. Peut-être que tout était décidé à l’avance. En tout cas, j’espère que j’ai rendu les décisions plus difficiles», révèle Cyr, qui portait le numéro 55 au camp.

Cyr est tout de même convaincu qu’il a prouvé être capable de jouer à ce niveau.

«Je suis fier d’avoir pu montrer que je pouvais compétitionner contre ces gars-là. J’ai pas seulement joué des parties, j’ai aussi eu un impact. De mes trois camps professionnels, celui avec le Canadien a été mon meilleur. C’est une autre expérience que je peux ajouter à mon curriculum vitae. Ç’a été plaisant de jouer pour l’équipe de mon enfance», souligne celui qui a également pris part aux camps des Coyotes de l’Arizona (2018) et des Flyers de Philadelphie (2019) il y a quelques années.

Cyr va maintenant mettre tous ses efforts sur la prochaine saison des Aigles Bleus. Il ne cache pas avoir hâte de disputer un premier match officiel sous les couleurs de l’équipe.

«Nous allons avoir un bon club cette année. J’en parlais justement avec Denis (Toner) l’autre jour. Je crois que nous avons les éléments pour causer des dommages. C’est une belle saison qui s’annonce. J’ai hâte de jouer un match. À part pour prendre des photos, je n’ai pas encore eu la chance de jouer avec le chandail du Bleu et Or», confie-t-il.

Ce premier match pourrait cependant attendre encore un peu. Parce qu’il a dû mettre ses études de côté le temps du camp du CH, Cyr doit maintenant rattraper son retard. Il s’y est mis dès son arrivée mercredi soir.

«Je crois que je vais avoir besoin de tout le week-end pour me mettre à jour. J’ignore encore si je vais jouer le match préparatoire de demain (vendredi). On verra comment je me sens à la pratique de ce soir (jeudi)», révèle l’ancienne vedette des Wildcats de Moncton.

En bref…

L’équipe masculine de hockey disputera une troisième rencontre préparatoire, vendredi soir, en accueillant les X-Men de St. Francis Xavier à l’aréna J.-Louis-Lévesque sur le coup de 19h. Les Aigles Bleus ont gagné l’une de leurs deux parties la semaine dernière. Ils ont défait les Huskies de Saint Mary’s 5 à 1 et ont subi la défaite 3 à 0 devant les Varsity Reds de UNB. «Les X-Men ne cèdent rien sur la glace, a mentionné Judes Vallée. Il faudra être aux aguets en tout temps. Ils sont rapides et ils travaillent fort. Ce sera une autre occasion pour mes jeunes joueurs de prendre de l’expérience au niveau universitaire.» Notons que la saison régulière du Bleu et Or prendra son envol le mercredi 6 octobre alors qu’ils rendront visite aux Varsity Reds au Centre Aitken…

L’équipe féminine de hockey a obtenu congé en fin de semaine. La troupe de Marc-André Côté a subi des revers de 3 à 2 et 2 à 1 en fin de semaine dernière à l’occasion de deux matchs préparatoires contre le Titan du cégep Limoilou…

Les deux équipes de soccer de l’Université de Moncton seront en Nouvelle-Écosse, vendredi et samedi, où ils tenteront de remporter une première victoire après trois revers consécutifs depuis le début de la campagne. Les filles affronteront les Axewomen d’Acadia (2-1-0, 6 pts), vendredi à 17h, de même que les Tigers de Dalhousie (2-0-1, 7 pts), samedi à 15h. De leur côté, les garçons se mesureront aux Axemen (1-2-0, 3 pts), vendredi à 19h15, puis aux Tigers (1-2-0, 3 pts), samedi à 17h15. «Notre objectif est de récolter nos premiers points de la saison au classement», a fait savoir l’entraîneur-chef des Aigles Bleues Mehyar Zekaroui. «Ça va être deux matchs difficiles», soutient de son côté le pilote des garçons Younes Bouida. C’est notre premier voyage de la saison et nos joueurs doivent s’adapter à voyager et jouer un match tard en soirée. On doit aussi s’occuper des protocoles du COVID-19. Certains joueurs auront la chance de jouer pour la première fois», a ajouté Bouida…

Les deux équipes de cross-country ont également droit à une pause ce week-end. Le Bleu et Or sera de retour à l’action le samedi 2 octobre à Wolfville pour l’Acadia Invitational…

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle