Dans une division aussi relevée, il y a des parties que les équipes favorites n’ont à peu près pas le droit de perdre. C’est le cas des Tigres de Campbellton qui affrontent les modestes Timberwolves de Miramichi dans deux matchs aller-retour.

Les Tigres (1-0-1, 3 pts), que la plupart des observateurs voient batailler pour le championnat de la coriace division Nord avec les Western Capitals de Summerside (2-0-0, 4 pts), le Blizzard d’Edmundston (1-1-0, 2 pts) et les Rapides de Grand-Sault (1-1-0, 2 pts), se mesureront d’abord aux T-Wolves (0-2-0, 0 pt) vendredi au Centre civique Mémorial, puis une deuxième fois samedi au Centre civique de Miramichi.

Pour le vétéran Daryk Dubé-Plouffe, c’est clair qu’une récolte de deux victoires procurerait du momentum à l’équipe. Ça n’empêche toutefois pas le Trifluvien âgé de 19 ans de prôner la prudence.

«Nous avons très bien débuté la saison le week-end dernier en allant chercher trois points sur quatre en Nouvelle-Écosse, dit-il. Ça nous a du même coup permis d’améliorer encore plus la chimie entre les joueurs. Contre les Timberwolves, il faut s’attendre à des matchs intenses. Les Timberwolves ne sont peut-être pas considérés comme une puissance cette saison, mais c’est toujours émotif contre eux.»

«C’est une équipe qui aime le jeu physique et qui aime également déranger l’adversaire. Ils ont plusieurs pestes. Nous les avons affrontés deux fois dans le calendrier préparatoire et il y a eu beaucoup de punitions des deux côtés», révèle Dubé-Plouffe.

Auteur d’un but dans chacun de ses deux matchs pendant la première semaine d’activités, Dubé-Plouffe ne veut pas trop s’emporter par son succès offensif, même s’il avait enregistré 11 buts et 18 passes la saison dernière en 27 rencontres.

«Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectifs, dit-il. C’est plaisant de marquer des buts, mais tout ce que je veux c’est de continuer à m’améliorer en travaillant fort et contribuer aux succès de l’équipe. On verra bien ce que ça va donner à la fin de la saison.»

Daryk Dubé-Plouffe estime cependant en avoir assez vu pour avoir maintenant la certitude que les Tigres seront une véritable puissance offensive en 2021-2022.

«Nous avons vraiment trois trios capables de marquer régulièrement. Les ajouts de Jordan Brière et Alexandre David, entre autres, apportent beaucoup à l’équipe. Ce sont des gars créatifs qui passent très bien la rondelle. Nous avons vraiment un beau mélange avec de très bons défenseurs et de bons gardiens», ajoute l’ailier gauche de 5 pieds 10 pouces et 165 livres.

Les formations néo-brunswickoises de la Ligue de hockey junior des Maritimes seront impliquées dans quatre autres rencontres en fin de semaine.

Vendredi, les Red Wings de Fredericton (1-1-0, 2 pts) accueillent les Western Capitals au Centre Grant-Harvey, alors que les Cataractes sont les visiteurs au Kings Mutual Century Centre pour se mesurer aux Wildcats de Valley (1-1-0, 2 pts).

Samedi, le Blizzard reçoit les Red Wings au Centre Jean-Daigle, pendant que les Cataractes visitent les Ramblers d’Amherst (0-1-0, 0 pt).

En bref… Avant les rencontres de jeudi soir, Tristan Fortin (5-1), du Blizzard, et Dominic LeBlanc (4-2), des Rapides, occupent le sommet des meilleurs pointeurs de la LHM avec six points chacun… Trois équipes de la LHM figurent dans le top-20 hebdomadaire de la Ligue de hockey junior canadienne (LHJC). Il s’agit dans l’ordre des Western Capitals de Summerside (10e), des Lumberjacks de South Shore (12e) et des Red Wings de Fredericton (13e). Les trois premières places sont occupées par les Blues de Winnipeg (MJHL), les Bruins d’Estevan (SJHL) et les Pistons de Steinbach (MJHL)… Treize Néo-Brunswickois évoluent en ce moment pour une formation junior A ailleurs au pays. En Colombie-Britannique, on retrouve les frères Nadeau, Joshua et Bradley, avec les Vees de Penticton, Ryan Nause, chez les Bulldogs d’Alberni Valley, et Eli Barnett, du côté des Grizzlies de Victoria. En Saskatchewan, il y a Elliott Parker, chez les Miners de Red Lake. En Ontario, il y a Caleb Kean, des Canadians de Carleton Place, Aidan Cooper, des Senators d’Ottawa, ainsi que Wil McKinley et Joshua Russell, des Colts de Cornwall, qui évoluent dans la CCHL, Jeremi Delaquis, des Beavers de Blind River, dans la NOJHL, de même que Jett McCullum, des Tigers d’Aurora, et Aiden MacIntosh, des Golden Hawks de Trenton, dans la OJHL. Enfin, au Québec, Luke Thorne porte les couleurs du Inouk de Granby. Caleb Kean connaît particulièrement du succès à l’attaque avec sept points, dont quatre buts, en seulement quatre parties Jeremi Delequis excelle également devant le filet avec une moyenne de buts alloués de 2,81 et un taux d’arrêts de ,903 en cinq duels. À noter que les activités ne débutent qu’en fin de semaine en Colombie-Britannique. L’Acadien Jett McCullum a pour sa part deux mentions d’aide en deux parties…

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle