Sylvain Couturier savait fort bien qu’il faisait l’acquisition d’un joueur spécial quand il est allé chercher Hendrix Lapierre à Chicoutimi en juin. C’est pourquoi le directeur général du Titan d’Acadie-Bathurst n’est nullement surpris que l’attaquant étoile soit parvenu à se tailler une place dans l’alignement des Capitals de Washington.

Même qu’à l’écouter, on peut presque croire qu’il s’attendait à un tel scénario.

«Nous sommes très contents pour Hendrix, affirme Couturier. C’est amplement mérité ce qui lui arrive. Il a travaillé très fort pour y arriver. S’il est pour rester à Washington, qu’il reste. Cela dit, il est encore trop tôt pour spéculer à ce sujet.»

«Mais sinon, si Hendrix ne revient pas, nous allons nous organiser autrement. Nous nous sommes protégés quand nous avons conclu la transaction. Nous avons un plan B dans cette situation. Nous allons récupérer nos choix et nous en servir aux Fêtes pour aller chercher le meilleur joueur disponible dans la ligue. C’est aussi simple que ça.»

Les choix en question sont deux sélections de premier tour (2022 et 2023), un choix de troisième ronde (2022) et un autre de quatrième ronde (2023).

Il faut dire que le Titan paraît bien dans toute cette histoire. La troupe de Mario Durocher, à l’instar de l’Armada de Blainville-Boisbriand, n’a toujours pas perdu en 2021-2022 (5-0). C’est aussi la seule formation, en compagnie du Phoenix de Sherbrooke, à compter déjà sur 10 joueurs avec au moins un but après seulement deux semaines d’activités.

Le Titan vient aussi au deuxième rang de la LHJMQ au chapitre des unités spéciales avec un cumulatif de 119,4 (avantage numérique + désavantage numérique). Seul l’Armada a fait mieux avec un cumulatif de 131,0 dans une association plus faible, faut-il le préciser.

«Les gars ont bien répondu au défi jusqu’ici, souligne Couturier. Si Hendrix revient, ce sera un bonus. Mais même sans lui, nous parvenons à gagner nos matchs. J’espère cependant que les gars n’ont pas des attentes trop élevées quant à un éventuel retour d’Hendrix. J’irais même jusqu’à dire que certains d’entre eux peuvent encore nous en donner un peu plus.»

Nous aurons une meilleure idée de la profondeur du Titan pendant les prochaines parties puisqu’ils devront se débrouiller sans les services de trois joueurs importants, soit l’attaquant de 20 ans Bennett MacArthur et les défenseurs Zach Biggar et Lane Hinkley. MacArthur doit rater de deux à trois semaines d’activités, alors que Biggar et Hinkley pourraient effectuer un retour au jeu d’ici deux semaines.

«Ça va permettre à Liam Kidney de jouer en remplacement de Bennett, mentionne Couturier. Liam a eu une attitude exemplaire depuis son arrivée ici. Il va nous apporter un dynamisme spécial sur la glace. C’est lui aussi un gars qui est capable de marquer des buts.»

Si le géant Carter Ansems assure sa place en défensive pour les prochains matchs, le Titan s’apprête également à rappeler un joueur en vue des parties du week-end. Ça devrait se jouer entre Noah Standing, Cody Van de Sand ou le premier choix de l’équipe lors du dernier encan, Harry Clements. Tout indique toutefois que Standing, qui évolue comme Van de Sand dans la LHM avec les Red Wings de Fredericton, serait possiblement le joueur retenu.

La dernière fois que le Titan a vu l’un de ses joueurs percer l’alignement d’une équipe de la Ligue nationale de hockey avant ses 20 ans, il faut remonter en 2003 quand Patrice Bergeron, alors âgé de 18 printemps, avait surpris la planète hockey en convaincant les Bruins de le garder à Boston. Le Titan a eu besoin de quelques saisons pour s’en remettre.

Le Titan dispute deux matchs à domicile en fin de semaine. Samedi, il accueille les Wildcats de Moncton à 16h. Dimanche, ce sera au tour des Islanders de Charlottetown et Lukas Cormier d’être les visiteurs au Centre régional K.-C.-Irving sur le coup de 15h.

Au centre de Sheary et Oshie

À moins d’une surprise, Hendrix Lapierre fera ses débuts dans la Ligue nationale de hockey, mercredi soir, alors que les Rangers de New York seront les visiteurs à Washington.

Lapierre deviendrait du même coup le 20e joueur de l’organisation du Titan d’Acadie-Bathurst à disputer au moins un match dans la LNH, le 22e en comptant les gardiens Frédéric Cloutier et Evan Fitzpatrick qui ont pris part à au moins une partie au bout du banc sans voir d’action.

Selon ce qui a été possible d’apprendre, Lapierre sera au centre du troisième trio en compagnie des vétérans T.J. Oshie et Conor Sheary.

«C’est plaisant de jouer avec eux, et je me considère extrêmement chanceux de les avoir comme ailiers. Ils peuvent m’aider sur la patinoire, mais aussi en dehors de celle-ci, par exemple avec le système et tout ça», a révélé Lapierre dans une conférence de presse, lundi.

«J’espère qu’il (Oshie) ne me trouve pas énervant à la suivre partout et à regarder ce qu’il fait», a ajouté Lapierre en riant.

Évidemment, Lapierre profite de l’absence de Nicklas Backstrom qui vient d’être inscrit sur la liste des blessés à long terme.

«Je suis ici depuis un moment et c’est spécial chaque jour. C’est un privilège de venir à l’aréna, surtout pour moi en tant que jeune joueur. Je suis vraiment emballé pour le début de saison, le premier match. Je veux montrer que je peux jouer», a mentionné Lapierre.

Questionné sur son jeune coéquipier, T.J. Oshie ne s’est pas fait prier pour le vanter.

«C’est un jeune garçon super talentueux, a noté Oshie. C’est un gars génial, génial, génial. Il est amusant. Il sourit tout le temps dans le vestiaire. Vous pouvez voir qu’il s’amuse vraiment. Il travaille dur. Il est très intéressé à apprendre des joueurs et des entraîneurs.»

L’entraîneur-chef Peter Laviolette a lui aussi souligné le beau travail de Lapierre pendant son point de presse.

«À l’entraînement, il compétitionne contre des vétérans. Il ne leur donne pas un pouce. Il se bat. Il ne gagne peut-être pas toutes les batailles, mais il essaie. Il y va donne son maximum», a noté Laviolette.

En quatre matchs préparatoires, Lapierre a obtenu cinq mentions d’aide.

Les autres anciens du Titan qui sont parvenus à jouer dans la LNH sont Roberto Luongo, Ramzi Abid, François Beauchemin, Jonathan Girard, Ryan Flinn, Janis Sprukts, Jonathan Ferland, Patrice Bergeron, Bruno Gervais, Simon Lajeunesse, Jean-Philippe Côté, Patrick Bordeleau, Mathieu Carle, Mathieu Perreault, Giovanni Fiore, German Rubstov, Noah Dobson, Jeffrey Viel et Guillaume Brisebois.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle