C’est à la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault qu’est revenu l’honneur de remporter la première médaille canadienne de la saison 2021-22 de patinage de vitesse. Samedi, l’athlète de Dieppe a mis la main sur l’argent au 1500m féminin de la Coupe du monde courte piste à Beijing, en Chine.

Le groupe fort relevé qui s’est qualifié pour la finale A du 1500m féminin – la première à avoir lieu dans une Coupe du monde depuis la saison 2019-20 en raison de la pandémie de la COVID-19 – était notamment composé de Sarault et Kim Boutin.

Après que les Canadiennes eurent lancé leur course à l’arrière du peloton afin de garder de l’énergie en réserve, Sarault, qui est âgée de 21 ans, a fait le choix tactique de passer à l’avant au moment où il restait six tours à faire.

Après avoir été dépassée par trois patineuses sud-coréennes dans le dernier tour, l’Acadienne a joué de chance, quand deux des athlètes du trio de tête ont été impliquées dans une collision dans le dernier virage.

Sarault (2:22,167) a étiré la jambe pour devancer l’Américaine Kristen Santos (2:22,176), derrière la médaillée d’or Yubin Lee (2:21,833), la seule patineuse coréenne épargnée par la collision.

«Durant l’échauffement, j’ai eu un peu de difficulté avec mes bottines et mes lames. J’ai abordé les courses en visant d’avoir du plaisir, tout simplement, d’essayer de me rendre jusqu’à la finale B et de travailler sur ce que je dois faire tactiquement», a raconté Sarault dans un communiqué de presse transmis par Patinage de vitesse Canada.

«J’ai fini par remporter une médaille d’argent, alors je suis fière de moi parce que j’ai persévéré quand je pensais qu’il n’y avait plus rien à espérer et j’ai hâte de voir la suite.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle