Après un parcours sans faute à la Classique des Acadiennes de Caraquet la semaine dernière, les Vedettes de Mathieu Martin de Dieppe (2-0-0) ont engrangé leur deuxième victoire en autant de matchs dimanche, tout en infligeant la première défaite aux Olympiennes de L’Odyssée de Moncton (2-1-0) dimanche après-midi à Dieppe.

Après deux semaines de jeu dans la conférence de l’Est du hockey scolaire féminin, il ne reste que trois équipes sans défaite après les Vedettes. Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud de Shediac (2-0-0) comptent aussi 2 victoires alors que les Royals de Riverview (3-0-0) trônent sur la division.

L’entraîneur-chef des Vedettes, Roger LeBlanc, explique que la concurrence est féroce entre les équipes francophones depuis quelques années. Elles sont toutes compétitives.

«On s’attend à ce que ce soit comme ça toute l’année, explique l’entraîneur. C’est très serré entre équipes francophones. On l’a d’ailleurs vu à Caraquet où l’autre finaliste était aussi du Sud-Est (les Patriotes).»

En demi-finale de ce tournoi, les Vedettes ont dû aussi passer à travers des Olympiennes de L’Odyssée, un exploit qu’elles ont répété dimanche.

«C’était un match serré, un peu comme le match d’aujourd’hui», souligne Roger LeBlanc.

Participer dans des tournois permet aux équipes de se mesurer aux autres écoles de la province, comme ils ne s’affrontent pas autrement lors de la saison régulière.

«Notre premier match a été contre Fredericton HS. Les filles sont grandes et elles jouent physique», précise l’entraîneur. «Elles sont agressives», renchérit la capitaine de la troupe Emma Allain.

Classique de Dieppe

Après les Acadiennes, c’est maintenant au tour des Vedettes de jouer les hôtes, cette fois du volet féminin de la 46e Classique de Dieppe, qui se déroule pour la première fois dans la Cité acadienne après avoir passé 45 ans à Moncton.

Emma Allain déborde de confiance quand vient la question de l’issue de la Classique qui s’amorce jeudi.

«Cette semaine, ça va difficile de l’emporter. Mais si on travaille bien en équipe, et que toutes les filles jouent leur rôle, je crois qu’on va gagner. Tant le tournoi que le championnat de la saison», assure la capitaine.

Emma entame sa deuxième saison comme capitaine, mais c’est sa première saison complète. Elle est visiblement bien à l’aise dans son rôle de leader. «C’est excitant. Toutes les filles sont très excitées de finalement jouer des tournois et de voir de nouvelles équipes.»

EN BREF

Les Olympiennes de L’Odyssée ne comptaient que 14 joueuses en uniforme dimanche, puisque plusieurs athlètes évoluent aussi avec l’équipe de ringuette de l’école, qui participait à un tournoi ce week-end. Les Vedettes comptaient 16 joueuses dans leur alignement pour les mêmes raisons…

Les Vedettes calquent une partie de leur style de jeu du Grand «99», que Emma Allain réclame comme idole. «Wayne Gretzky aime jouer dans le fond du jeu. C’est aussi notre style: jouer dans le fond, faire des cycles, faire des passes, etc. On se dit qu’il a bien réussi comme ça, donc on peut aussi avoir du succès»…

Les Vedettes comptent quatre joueuses portant le patronyme Allain: Julie, Catherine, Emma et Mariève. Elles sont toutes des joueuses de 12e année. «On les perd toutes l’an prochain», se désole l’entraîneur LeBlanc. Emma Allain assure qu’aucune n’est parente proche des autres.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle