Manifestement, les Alpines de Tracadie auront fort à faire s’ils veulent remporter un troisième championnat consécutif dans la Ligue de hockey senior Acadie-Chaleur. Si les Maraudeurs de Dalhousie et les Mooseheads de Chaleur ont déjà fait connaître leur volonté de tout rafler, les Marchands de Shippagan-les-Îles viennent à leur tour de signaler leur ambition en ramenant au bercail Billy Bezeau et Charles Bergeron.

Vous dire qu’André-Oliva Roussel se réjouit de leur arrivée serait un euphémisme. L’entraîneur-chef des Marchands jubile littéralement de bonheur.

En riant, il avoue ne pas être assez habile avec les mots pour expliquer à quel point il savoure l’heureuse nouvelle. Il s’en est pourtant bien tiré.

«C’est incroyable de pouvoir ajouter deux joueurs de ce calibre, qui apportent à la fois beaucoup de talent et de leadership. Ils vont grandement aider nos jeunes. Ce sont aussi deux joueurs qui peuvent être intimidants sur la glace pour les autres équipes. Pas nécessairement sur le plan physique, mais pour ce qu’ils ont déjà accompli dans le hockey», affirme Roussel.

«Billy, c’est un joueur de concession. C’est le genre de gars qui peut changer un match à lui seul. Lui et Charles vont faire en sorte que tous les joueurs dans l’équipe vont automatiquement élever leur jeu d’un cran», soutient-il.

Bezeau et Bergeron viennent s’ajouter à une formation qui compte déjà sur plusieurs soldats de valeur, à commencer par le capitaine Luc Williams, l’inusable Samuel Paquet et le frère de Billy, le solide Tommy Bezeau.

Ajoutez à cela les François Mazerolle, Yan Plourde, Charles-Antoine Alain, Yan Toth, Patrick Jones, Alexandre Jean-Mallet, Marc-Antoine Robichaud et Guillaume Chiasson, pour ne nommer que ceux-là, et vous avez un club avec beaucoup de profondeur. C’est sans oublier que Pierre-Paul Roussel devrait lui aussi s’amener sous peu.

Joints jeudi après-midi, Billy Bezeau et Charles Bergeron ont fait savoir qu’ils seront en uniforme dès vendredi soir face aux Acadiens de Caraquet, au Centre Rhéal-Cormier. Luc Landry en est un autre qui effectuera ses débuts.

«Ça fait du bien de retrouver les boys, s’est exclamé Bezeau. Je me suis ennuyé du hockey senior. J’ai hâte de voir les nouveaux visages dans l’équipe. Ça va être intéressant. J’espère pouvoir aider les jeunes à grandir. Je crois que je peux les aider avec mon vécu.»

«Je n’étais pas supposé revenir, mais j’ai compris que j’avais le goût que mon fils de trois ans et demi me voit jouer au hockey», a révélé pour sa part Bergeron. Et puis je dois avouer que je me suis ennuyé d’être dans un vestiaire de hockey avec les autres joueurs. Je reviens pour m’amuser et aider le club à gagner. Les Marchands ont plusieurs jeunes joueurs et je crois que je peux leur apporter quelque chose.»

«Je me suis entraîné mercredi avec les gars et ça faisait deux ans que je n’avais pas mis les patins. En ligne droite, ça va bien», a ajouté Bergeron en éclatant de rire.

Le mot de la fin appartient à Bezeau qui ne cache pas son désir de remporter un autre championnat.

«Ce serait plaisant de faire un autre tour de patinoire avec une coupe à bout de bras. Depuis que je joue au hockey, gagner a toujours été mon objectif chaque fois que j’ai mis mes patins. Et en passant, je suis bien content de la décision des Marchands d’avoir ajouté les Îles dans le nom de l’équipe. Je crois que ça représente bien mieux la région. Pour plusieurs gars dans l’équipe, ça leur permet du même coup d’avoir un meilleur sentiment d’appartenance», a commenté Billy Bezeau.

En bref… Le vétéran défenseur Martin Duguay serait également sur le point de reprendre l’action avec les Marchands. L’ancien gardien recyclé en défenseur est âgé de 40 ans. Avec Samuel Paquet, qui célébrera son 43e anniversaire de naissance le 5 décembre, Billy Bezeau et Charles Bergeron, âgés respectivement de 35 et 38 ans, la moyenne d’âge des Marchands va en prendre pour son rhume… À eux deux, Bezeau et Bergeron ajoutent au curriculum vitae des Marchands près de 500 matchs d’expérience dans la LHJMQ, plus de 200 parties universitaires et au-delà de 100 rencontres chez les professionnels…

 

 

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle