Ritchie Thibeau s’était donné pour mission d’améliorer son club, tout en faisant l’acquisition d’un jeune espoir de qualité et en gonflant sa banque de choix au repêchage. C’est ce qu’il est parvenu à faire. Et ça, il le doit surtout aux Sénateurs d’Ottawa qui lui ont fait une belle fleur, mercredi soir, en lui cédant le joueur de 20 ans Philippe Daoust qui n’avait plus vraiment sa place au sein du club-école de Belleville dans la Ligue américaine.

Le directeur des opérations hockey des Wildcats de Moncton a du coup sauté sur l’occasion pour mettre Daoust sur le bout de son hameçon afin d’obtenir le maximum. Ce sont finalement les Sea Dogs qui ont mordu.

«Les Sénateurs sont sortis de nulle part, s’est exclamé Thibeau avec de la joie dans la voix. Ce n’était pas attendu. Sans Daoust, jamais cette transaction n’aurait pu se faire», dit-il.

Si l’arrivée de Jonathan Lemieux permet aux Wildcats de compenser la perte de Thomas Couture, désormais avec les Sea Dogs, c’est surtout l’acquisition du jeune défenseur de 16 ans Nathan Grenier qui retient l’attention.

On parle ici d’un choix de première ronde (19e au total) qui permet aux Wildcats d’avoir désormais dans leur cour deux des meilleurs arrières de 16 ans, du moins pour le potentiel, dans tout le circuit. D’ailleurs, Thibeau salive déjà à l’idée de voir Grenier composer un duo à la ligne bleue avec Étienne Morin.

Les Wildcats n’ont cependant pas encore décidé s’ils allaient faire graduer Grenier tout de suite avec l’équipe, ou attendre à la saison prochaine.

«Nous avons une décision à prendre à ce niveau, mentionne Thibeau. Nous allons en parler avec son agent et aussi entre nous. Nous avons déjà huit défenseurs à Moncton et ce n’est pas si évident que ça de lui faire une place. Et comme il est hors de question de l’amener ici sans le faire jouer, nous devons déterminer si le mieux pour son développement ne serait pas de le laisser terminer la saison avec le Blizzard du Séminaire Saint-François.»

«C’est sûr que l’idéal aurait été d’échanger l’un de nos défenseurs de 19 ans pour lui faire une place. Malheureusement, ça n’a pas été possible. C’est quand même venu proche. À deux minutes de la fin, une équipe m’a fait une offre intéressante, mais nous avons manqué de temps», mentionne-t-il.

Il n’est également pas impossible que certains choix obtenus lors de l’échange soient retournés à Saint-Jean pendant le week-end du repêchage afin d’obtenir un joueur établi. Thibeau n’a d’ailleurs pas nié la chose. Il a toutefois tenu à préciser que les deux choix de troisième ronde pourraient néanmoins permettre à l’équipe de sélectionner deux excellents espoirs. Il rappelle que Francesco Iasenza a été justement acquis en troisième ronde il y a deux ans.

Une division coriace

Ritchie Thibeau espère maintenant voir les Wildcats (15-10-4) continuer d’avoir du succès en deuxième moitié de saison, eux qui occupent actuellement le cinquième rang de l’Association Est.

«Nous sommes aussi forts que nous l’étions avant la pause de Noël, soutient Thibeau. Sans rien enlever à Samuel Desgroseilliers, Jaxon Bellamy va avoir un plus gros impact dans l’équipe. Et Jonathan Lemieux va combler la perte de Thomas Couture.»

«C’était important pour nous de rester compétitifs. Nous ne voulions absolument pas reculer. Ceci dit, ça va quand même être difficile dans notre division avec les Sea Dogs, le Titan et les Islanders. Ce sont trois des meilleures équipes de la ligue», soutient le directeur des opérations hockey des Wildcats.

En bref…

Comme l’arrivée de Jonathan Lemieux fait en sorte qu’il y avait désormais quatre joueurs de 20 ans, les Wildcats ont décidé de soumettre au ballottage l’attaquant Jacob Stewart. S’il n’est pas réclamé, Stewart se rapportera aux Crushers de Pictou County dans la Ligue junior des Maritimes. C’est donc dire que le trio de 20 ans des Wildcats sera composé de Lemieux, Jaxon Bellamy et Brooklyn Kalmikov…

Grâce aux départs de Nicholas Blagden et Jacob Stewart, les Wildcats ont fait savoir que le jeune attaquant de 16 ans Alex Mercier allait compléter la saison avec l’équipe…

L’arrivée de Jonathan Lemieux confirme aussi que Vincent Filion héritera de la pole position dès le début de la saison 2022-2023…

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle