Marc-André Gaudet, du Titan d’Acadie-Bathurst, Samuel Savoie, des Olympiques de Gatineau, et Dyllan Gill, des Huskies de Rouyn-Noranda, ont maintenant une meilleure idée où ils se situent aux yeux des recruteurs de Ligue nationale de hockey en vue du prochain repêchage. Les trois Néo-Brunswickois occupent respectivement les 115e, 123e et 151e rangs dans la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage chez les hockeyeurs évoluant en Amérique du Nord.

Gaudet, un défenseur gaucher de 6 pieds 3 pouces et 180 livres, se distingue par son jeu constant. Il montre aussi une belle amélioration sur le plan offensif comme en témoignent ses six buts et sept passes pour 13 points en 29 duels.

«Je suis content, s’est exclamé le hockeyeur de Saint-Ignace. Je savais que j’avais eu une bonne première moitié de saison, mais je n’avais aucune idée où j’allais me retrouver dans le classement. Ça me confirme que mon travail a été remarqué. J’aimerais bien percer le top-100 d’ici la fin de la saison, mais le plus important pour moi est de continuer de m’améliorer. J’ai participé à mon premier entraînement aujourd’hui et j’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu des nouveaux venus. Miguël Tourigny est tout un joueur de hockey.»

Le directeur général du Titan Sylvain Couturier n’était nullement surpris de voir son jeune protégé aussi bien classé.

«Marc-André est tellement efficace, dit-il. Je suis même convaincu qu’il va améliorer son classement d’ici la fin de la saison.»

Savoie, un ailier gauche de 5 pieds 10 pouces et 190 livres, est réputé pour sa hargne dans le feu de l’action. En 29 parties, il affiche au compteur huit buts et quatre mentions d’aide. Le directeur général et entraîneur-chef des Olympiques Louis Robitaille adore le jeune Dieppois.

Quant à Gill, un arrière droitier de 6 pieds 2 pouces et 180 livres, il joue de grosses minutes avec les Huskies, où l’entraîneur Brad Yetman l’utilise à toutes les sauces. En 30 matchs, l’athlète de Riverview montre un dossier de trois buts et neuf passes.

«Je suis tellement content d’être dans cette liste, raconte Gill. Je souhaite d’avoir une excellente deuxième moitié de saison pour améliorer encore plus mon classement. Je suis d’ailleurs excité de retourner sur la glace avec mes coéquipiers à Rouyn-Noranda.»

Outre Gaudet, un seul autre porte-couleurs du Titan est parvenu à se tailler une place dans la liste. Il s’agit du vétéran de 19 ans Miguël Tourigny au 178e échelon.

«Sincèrement, je ne me concentre pas vraiment sur ça, révèle le meilleur buteur (19) et pointeur (40) parmi les défenseurs de la LHJQ. J’y porte très peu d’attention.»

Notons aussi le premier choix du Titan lors du dernier encan européen, le Russe Ivan Miroshnichenko, qui se retrouve au huitième rang des meilleurs espoirs du classement international.

Chez les Wildcats, pas moins de quatre joueurs y figurent. Ils sont dans l’ordre de l’ailier gauche Maxim Barbashev (86e), du défenseur gaucher Francesco Iasenza (125e) et de l’ailier gauche Yohan Loshing (184e). Le gardien Vincent Filion occupe pour sa part le 11e rang chez les portiers. Ajoutez à cela le défenseur droitier Ryan Hopkins, des Vees de Penticton (BCHL), que les Wildcats ont repêché en deuxième ronde en 2020.

«Ce n’est pas tous les jours que tu retrouves ton nom dans la liste de la LNH, alors je suis très content, révèle Filion. Je vais travailler fort pour conserver ma place. Et pourquoi pas tenter de percer le top-10.»

Aucun membre des Sea Dogs n’a été considéré.

Tristan Luneau, le plus bel espoir de la LHJMQ

Comme prévu, le défenseur droitier de 6 pieds 2 pouces Tristan Luneau, des Olympiques, se veut le plus bel espoir de la LHJMQ. Les recruteurs de la LNH lui ont accordé la 10e position.

Le défenseur droitier Maveric Lamoureux, un géant de 6 pieds 7 pouces des Voltigeurs de Drummondville, et le centre droitier de 6 pieds 3 pouces Nathan Gaucher, des Remparts de Québec, se retrouvent de leur côté aux 15e et 16e rangs.

Un autre arrière droitier des Olympiques, Noah Warren, est le seul autre représentant de la LHJMQ à figurer dans le top-50 des joueurs évoluant en Amérique du Nord.

Le top-5 est composé dans l’ordre des attaquants Shane Wright, des Frontenacs de Kingston, Logan Cooley, du programme américain des moins de 18 ans, Matt Savoie, du Ice de Winnipeg, et Conor Geekie, lui aussi du Ice de Winnipeg, de même que du défenseur Pavel Mintyukov, du Spirit de Saginaw.

Devant les buts, le portier du Phoenix de Sherbrooke Ivan Zhigalov n’est devancé que par Tyler Brennan, des Cougars de Prince George.

Du côté des patineurs internationaux, le top-5 comprend les Finlandais Joakim Kemell et Juraj Slafkovsky, le Russe, Danila Yurov, le Tchèque David Jiricek et le Finlandais Brad Lambert.

Le Finlandais Topias Leinonen et le Suédois Ian Blomquist sont par ailleurs les deux meilleurs espoirs chez les gardiens internationaux.

Au total, 36 joueurs de la LHJMQ figurent dans le classement nord-américain.

Parmi les grands oubliés dans la LHJMQ, il y a les défenseurs Zach Biggar (Titan), Nicolas Savoie (Remparts) et Charles-Antoine Pilote (Wildcats), ainsi que les attaquants Connor Trenholm (Saint-Jean), Patrick Guay (Charlottetown), William Veillette (Cataractes), Théo Rochette (Remparts), Tommy Cormier (Tigres) et Maxime Pellerin (Tigres).

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle