Natation NB tenait ses championnats en fin de semaine à Saint-Jean, où les nageurs de la province se sont disputé les places disponibles pour les compétitions de natation au Jeux du Canada en août, dans la région du Niagara.

Natalie Levesque – gérante de la délégation néo-brunswickoise issue du Club Bleu et Or de Moncton – explique que la sélection s’est faite sur deux compétitions, culminant sur celle du week-end.

«La plus grosse compétition est celle que l’on vient de compléter. Au terme de la rencontre, les nageurs sélectionnés pour les Jeux devaient avoir gagné au moins une épreuve.»

Le Nouveau-Brunswick a 11 places au niveau olympique, 2 places au niveau paralympique, et 2 autres pour les Olympiques spéciaux. Tant chez les filles que chez les garçons.

Finalement, ce sont 13 garçons et 14 filles qui prendront part aux Jeux.

Les épreuves de cette fin de semaine ont eu lieu au Centre aquatique des Jeux du Canada de Saint-Jean, la seule piscine de 50 m pour ce calibre dans la province.

Med Rachidi, du club Natation Edmundston, dirigera Équipe Nouveau-Brunswick en tant qu’entraîneur-chef de la délégation.

Parmi les espoirs de médaille, le meilleur pari semble reposer chez Jesse Canney, un nageur paralympique du club de Fredericton (Aquanauts). Chez les francophones, Noah Beausoleil du club de Moncton (Bleu et Or) et Zackary Murphy du Club de Saint-Jean (Fundy Tide) au 50 m style libre seront aussi à surveiller.

Mais le Nouveau-Brunswick est une petite province, s’empresse de noter avec raison Mme Levesque.

«On est contre tout le reste du Canada. On veut surtout que nos jeunes donnent leur 100% et visent de meilleurs temps personnels. On veut qu’ils soient fiers d’eux-mêmes.»

«Si on fait des finales B, c’est bien. Si on fait des finales A (top-8), c’est excellent. Si on peut sortir de là avec des médailles, on sera très excités», résume-t-elle quand questionnée sur les attentes de l’équipe.

Seuls deux nageurs peuvent représenter la même province dans les finales des Jeux du Canada.

Au classement par province, Mme Levesque indique que la délégation vise la 1re place parmi les provinces atlantiques, sans vouloir s’avancer sur le classement général.

Programme chargé

D’ici aux Jeux, plusieurs nageurs auront l’occasion de prendre de l’expérience dans des compétitions d’envergure. Le programme pour les membres s’annonce chargé d’ici aux cérémonies d’ouverture.

«Presque toute l’équipe fait partie du contingent de 45 athlètes au Neptune International à Montréal. Seuls 2 nageurs ne seront pas du voyage.»

C’est environ 800 athlètes qui seront en action du 17 au 19 mai à la piscine du Parc Olympique de Montréal.

«Ce sera une belle occasion pour nos nageurs de voir ce qu’est une compétition internationale.»

L’équipe tiendra également un camp d’entraînement début juillet, en parallèle avec la Coupe atlantique qui se déroulera aussi à Saint-Jean du 6 au 12 juillet.

Les 3 et 4 août, l’équipe du N.-B. tiendra un dernier camp avant de s’envoler pour Niagara Falls le 5 au matin.

Les XXVIIIe Jeux du Canada 2022 se tiendront du 6 au 21 août dans cette ville touristique du sud de l’Ontario. Ils devaient être tenus en 2021.

En bref

Pour Natalie Levesque, les Jeux du Canada sont une affaire intergénérationnelle. Elle a participé aux Jeux du Canada en 1993 à Kamloops en planche à voile. Cette fois, c’est au tour de son fils, Frédéric Caissie, de prendre part à la grande fête en natation.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle