Absent de la scène canadienne depuis plus d’une trentaine d’années, c’est grâce à l’initiative d’un nouveau venu que le ping-pong s’est réorganisé dans la province. Moins de deux ans après que l’Association Tennis sur table Nouveau-Brunswick (ATTNB) ait été formée à nouveau et ait réintégré Tennis sur table Canada, la délégation de la province se dirige à ses premiers championnats de l’Atlantique depuis plusieurs décennies en fin de semaine à Charlottetown.

Ce sont 27 athlètes du Nouveau-Brunswick qui se déplaceront dans la capitale insulaire. Une «délégation record» selon certains.

Le grand responsable de cette résurrection est Virgilio Viter Santos, président de l’ATTNB.

«Je suis arrivé dans la province en 2018 et il n’y avait rien d’organisé», explique M. Santos.

«Après avoir discuté avec Michel (Ichiy) – un autre Brésilien -, Ingrid McPhee (qui a déjà représenté la province dans les années 1980 sous le nom de Ingrid Martinyi) de Moncton, de même qu’Allain Maltais de Bathurst, à la suite de quelques compétitions et après avoir mieux fait connaissance, nous avons décidé de faire renaître l’association de ses cendres.»

En juin 2020, en pleine pandémie, le Nouveau-Brunswick réintégrait donc Tennis sur table Canada (TTC).

Quelques francophones

Parmi les francophones de la délégation, il y a Allain Maltais qui fait équipe en double avec son fils Danik Maltais. Il est également inscrit en double avec M. Santos pour les compétitions de Charlottetown.

«Du côté compétitif, je pratique le tennis sur table depuis 2015, explique M. Maltais qui est originaire de Campbellton. Deux ou trois ans plus tard, mon fils Danik s’est joint à moi», explique-t-il, pas peu fier.

Si Allain a été impliqué au redémarrage de l’Association, il reste modeste sur son implication et refuse d’en prendre le crédit.

«J’ai aidé à trouver du monde pour le démarrage, mais je ne tenais pas à être impliqué à fond pour son fonctionnement. On laisse ça aux bons soins de Virgilio à Saint-Jean. Ça a beaucoup grossi depuis que ç’a été mis sur pied il y a deux ans.»

Parmi les 27 participants, trois formations de quatre joueurs représentent la province (senior masculin et féminin, et junior masculin) dans les compétitions par équipe.

La sélection de ces équipes est établie selon le classement des joueurs par Tennis sur table Canada (TTC), selon des points gagnés en compétitions officielles. M. Santos explique qu’il n’y avait pas assez de joueuses pour former une équipe féminine junior cette fois-ci.

Les autres participants de la délégation sont choisis par l’association provinciale, qui détermine les meilleurs espoirs parmi les joueurs qui désirent s’inscrire.

La relève

Les deux plus jeunes athlètes de la délégation sont aussi francophones: les frères Oliver (10 ans) et Harrison (12 ans) Woodworth, de Petitcodiac, qui fréquentent respectivement les écoles Sainte-Bernadette de Moncton et Le Mascaret de Dieppe. Ils forment l’équipe junior avec Ali et Hisham Alburaki, un autre duo fraternel qui habite Saint-Jean.

Les frères Oliver et Harrison Woodworth de Petitcodiac, au terme du championnat provincial. – Gracieuseté

Les frères Woodworth, qui se sont qualifiés premier et deuxième au tournoi provincial, pratiquent le sport ensemble depuis environ trois ans.

«On était en vacances aux États-Unis, juste avant la COVID, quand les gars ont découvert une table de ping-pong à l’hôtel, explique Stéphanie, la mère de deux jeunes. Ils ont joué pendant plusieurs heures. À notre retour, on a décidé d’acheter une table à Noël…»

Un achat venu à point, à quelques mois de la pandémie.

«Ils ont beaucoup joué ces deux dernières années, surtout pendant les confinements. En septembre, on a découvert qu’il y avait un club de tennis de table à Moncton. C’est un merveilleux, merveilleux club. Les participants étaient extrêmement chaleureux et ont bien accueilli mes p’tits gars.»

Oliver et Harrison ont maintenant l’occasion de se mesurer aux meilleurs de l’Atlantique, une occasion retrouvée qui a manqué à toute une génération de pongistes.

Délégation complète:

McPhee, Ingrid

Bolonyi, Cristina

Graf, Mariza

Woodworth, Oliver

Alburaki, Ali

Woodworth, Harrison

Alburaki, Hisham

Tang, Tom

Bakezadeh, Farhad

Jia, Jian Wei

Ichiy, Michel

Santos, Virgilio Viter

Arsenault, Ron

Maltais, Allain

Maltais, Danik

Cabangangan, Neil

Thiravidamani, Babu

Avila, Carlos

Lu, Xianhao

Manatad, Keane Izra

El-Khoury, Youssef

Baharadwaj, Kapil

Haque, Mohitul

Arasu, Prakash

Prakash, Theekshitha

Dykeman, Alyssa

Hossain, Zakir

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle