La biathlète Lindsay Arseneault fait partie de la nouvelle récolte du Temple de la renommée sportive de Dalhousie. Elle sera intronisée au Récréaplex de la municipalité, le samedi 29 octobre, en même temps que le marathonien Herby Hickey, le bâtisseur Darren Oakes et l’équipe de curling de Louise Firlotte.

En entrevue téléphonique, Lindsay Arseneault s’est dite honorée de rejoindre son oncle Guy, intronisé comme bâtisseur en 2003.

«Ç’a été une belle surprise quand j’ai reçu l’appel, affirme la jeune femme, qui en est à sa dernière année d’études avant de devenir pharmacienne. Je ne pensais vraiment pas que cela allait m’arriver un jour.»

La triple olympienne Milaine Thériault et sa bonne amie Gabrielle Landry sont les deux inspirations qui l’ont mené vers le biathlon.

Pour elle, tout a commencé avec le ski de fond, discipline qui l’a d’ailleurs mené vers une participation aux Jeux du Canada de 2011 à Halifax. Elle bifurqua toutefois peu de temps après vers le biathlon, dans lequel elle représentera le Nouveau-Brunswick aux Jeux du Canada de 2015 à Prince George, en Colombie-Britannique.

Son curriculum vitae comprend aussi une médaille d’or et une autre de bronze aux Championnats de l’Est canadien de biathlon en 2012, ainsi que deux podiums de bronze à ces mêmes championnats en 2013.

Notons également une médaille d’argent en badminton aux Jeux de l’Acadie de 2012 à Argyle.

Aux Jeux de l’Acadie, elle a aussi tenté sa chance au frisbee ultime et en athlétisme.

«J’ai pratiqué beaucoup de sport à l’école Aux quatre vents, révèle-t-elle. J’ai aussi représenté mon école au soccer et au volleyball. J’aurais bien aimé essayer le hockey, mais mon père n’a pas voulu (rires).»

Dans son message de remerciement, lors du banquet du 29 octobre, elle compte souligner la contribution de plusieurs personnes.

«Je vais bien sûr parler de Milaine et surtout de Gabrielle que je suivais partout. Nous avons fait ensemble du volleyball, du ski de fond et du biathlon. Nous sommes restées de bonnes amies. Je vais aussi remercier mes parents, Karl et Denise, ainsi que certaines oncles et tantes qui m’ont encouragé et même fait du bénévolat dans les compétitions. Je vais aussi parler des trois entraîneurs qui m’ont le plus aidé à me développer comme athlète, soit Mike Lushington, Phil Nadeau et Lyne Beattie. C’est d’ailleurs Mike qui a soumis ma candidature au Temple de la renommée. Enfin, je vais avoir une pensée pour tous mes coéquipiers en biathlon qui sont en fait ma famille du biathlon», raconte Lindsay Arseneault.

Le Temple de la renommée de Dalhousie compte désormais 69 athlètes, bâtisseurs et équipes, dont les hockeyeurs Roch Bois (2009), Clément Tremblay (1999) et Kevin Foran (1994), le boxeur Freddie Corrigan (1989) et la joueuse de basketball Pauline Brown (1989).

Herby Hickey

Pompier depuis déjà une trentaine d’années, Herby Hickey a marqué le milieu sportif de Dalhousie comme entraîneur de hockey, mais également en tant qu’adepte de course à pied, de hockey et de ballon sur glace. Il s’est également illustré dans les compétitions de firefit, discipline multidisciplinaire qui s’adresse aux pompiers.

Hickey a d’ailleurs pris part à 13 compétitions provinciales et nationales en firefit.

Darren Oakes

Rares sont les bâtisseurs qui en ont fait autant que Darren Oakes dans la municipalité de Dalhousie.

Intronisé pour son travail comme entraîneur du club de patinage de vitesse les Comets, organisme qu’il a d’ailleurs fondé en 2003, Darren Oakes a aussi brillé comme entraîneur de baseball, de balle molle, de hockey et de volleyball.

Équipe Firlotte

Le quatuor féminin de curling composé de Louise Firlotte, Angela MacPherson, Melanie Ellis, Caroline Blanchard et Shannon Casey, sous la direction de l’entraîneur Reid MacPherson, a réalisé l’exploit de prendre part aux Championnats canadiens junior de 1992 qui ont eu lieu à Vernon, en Colombie-Britannique.

Pour ce faire, Louise Firlotte et ses coéquipières ont défait, entre autres, le réputé skip de Heidi Hanlon qui compte d’ailleurs 11 titres provinciaux.

En 1992, le skip Firlotte est demeuré invaincu jusqu’à la conquête du championnat provincial.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle