Mohamed Aagab poursuit lentement mais sûrement son ascension parmi l’élite canadienne de la course sur route. Le coureur de Campbellton a pris la deuxième position dans l’épreuve du demi-marathon, ce samedi, au Marathon de Montréal.

Aagab a terminé la course en 1h05min25, soit 14 secondes derrière le vainqueur Phil Parros-Migas, de l’Ontario.

Le Torontois Blair Morgan complète le podium en 1h07min30.

Les Montréalais Pierre-Lou Billerot (1h07min53) et François Jarry (1h08min13) sont les deux seuls autres coureurs qui sont parvenus à briser la barrière des 1h10min.

Aagab était plutôt satisfait de sa course en entrevue téléphonique.

«J’ai commencé la course sur un rythme très rapide en prenant de l’avance et en courant seul pendant les sept premiers kilomètres, relate-t-il. J’ai ensuite ralenti un peu jusqu’au 13e kilomètre, puis au 19e kilomètre, avec Parros-Migas, nous avons augmenté la cadence jusqu’à la fin.»

Aagab complètera sa saison 2022 en prenant part au Marathon Waterfront de Toronto, le 16 octobre prochain.

L’objectif d’Aagab est de battre le record provincial de Lee Wesselius qui est de 2h16min37. Le coureur de River Glade avait alors battu l’ancien record de 2h17min37 appartenant à Réjean Chiasson depuis 2011.

«Mon objectif est de courir entre 2h12min et 2h14min, affirme Aagab. Je sais que ça va être beaucoup de pression à l’entraînement et que le travail va être difficile, mais je crois que je suis prêt pour ça.»

Le hic, c’est que Wesselius n’entend pas s’en laisser imposer et il sera lui aussi à Toronto pour le marathon. Ce dernier planifie également de briser son propre record.

«Mon plan est de tenter de briser la barrière des 2h14min», a révélé Wesselius.

Bref, c’est tout un duel que les deux coureurs du Nouveau-Brunswick nous préparent pour le 16 octobre.

Pour revenir à samedi, la Québécoise Élisa Morin a triomphé dans le demi-marathon en 1h18min08. Elle a partagé le podium avec deux autres Québécoises, Andréane Bélanger (1h18min45) et Anne-Laure Ménard (1h19min34).

Au marathon, l’Éthiopien Gadisa Shumie a été couronné en complétant les 42,2 km en 2h09min25.

Il a devancé dans l’ordre le Marocain Mousaab Hadout (2h17min36) et le Torontois David Mutai (2h22min21).

Chez les dames, Mélanie Desautels a gagné en 2h53min02.

Parmi les autres performances néo-brunswickoises qui retiennent l’attention, notons la deuxième place de Denise Landry-Nadeau dans le 5 km chez les 60 à 69 ans avec un temps de 29min00.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle