Simon Olivier est le premier à en convenir, le début de saison du Blizzard n’est aucunement celui auquel l’organisation s’attendait. La formation d’Edmundston, qui estime avoir sa place parmi les prétendants pour le championnat, a perdu ses trois premières parties en accordant, tenez-vous bien, 18 buts.

«C’est sûr que ce n’est pas le début que nous voulions, affirme l’entraîneur-chef du Blizzard. Mais à ce que je sache, je n’ai jamais vu une équipe gagner un championnat après trois parties dans la saison.»

«Il y a des impondérables qui expliquent ce début, particulièrement des blessures à des joueurs très importants. Tim Porter, Olivier Coulombe, Noah Matulu et Jacob Long ont tous raté des matchs en raison de blessures. Noah et Jacob sont revenus au jeu, mais nous avons quand même commencé la saison avec deux défenseurs de 16 ans et un autre de 17 ans qui jouait la saison dernière dans la Ligue des moins de 18 ans», signale Simon Olivier.

Et comme si ce n’était pas suffisant, même si le Blizzard a récupéré le vétéran arrière Zach Welch, ce dernier est actuellement blessé et son retour n’est prévu que pour la semaine prochaine dans le meilleur des mondes.

Pour ce qui est de Coulombe et Porter, ils seront encore absents pour plusieurs semaines. Dans le cas de Coulombe, ça pourrait aller jusqu’à six semaines.

«Heureusement, nous venons d’obtenir Jérémie Thibodeau des Saguenéens de Chicoutimi, révèle Olivier. Ça va faire du bien à notre défensive.»

C’est à la demande de Thibodeau que les Saguenéens l’ont retourné à Edmundston.

«Les Saguenéens ont récemment ajouté un défenseur de 20 ans (Antoine Desrochers) et j’ai demandé à parler avec Yanick Jean pour connaître ses plans à mon endroit. Il m’a fait savoir que j’allais désormais être le 7e ou le 8e défenseur, ce qui veut dire que je n’aurais pas joué beaucoup», raconte l’arrière de 18 ans, qui fait 6 pieds 2 pouces et 200 livres.

«À mon âge, il faut que je joue. D’autant plus que ça m’a affecté jusque dans mes études tellement c’était difficile sur le moral. Je reste tout de même affilié aux Saguenéens et je serai le premier joueur rappelé en cas de blessure. Par contre, j’espère être échangé à une autre équipe à Noël. Je crois que ma place est dans la LHJMQ. Je sais que je suis capable de jouer à ce niveau», confie l’arrière gaucher de Saint-Léonard.

«En attendant, je vais tout faire pour devenir l’un des meilleurs défenseurs de la LHM. Je ne suis plus le même défenseur que lorsque j’étais ici à 16 et 17 ans. J’ai plus de vécu et je suis plus fort», ajoute Thibodeau, qui sera en uniforme dès jeudi soir alors que le Blizzard sera en visite au Centre civique de Miramichi pour y affronter les Timberwolves.

L’entraîneur Olivier s’attend d’ailleurs à voir ses joueurs jouer avec plus de confiance en zone défensive.

«Ce n’est pas dans mon ADN de voir mon équipe accorder autant de buts (18 en trois matchs). J’aime que mes clubs soient plus responsables en défensive. C’est d’ailleurs quelque chose que nous avons beaucoup travaillé dans les derniers entraînements», souligne Olivier.

Le Blizzard disputera trois matchs en quatre soirs sur la route, lui qui sera également à Fredericton, vendredi, puis à Grand-Sault, dimanche.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle