Lorsque les Wildcats de Moncton sauteront sur la glace du TD Station de Saint-Jean, samedi soir, cela fera deux semaines qu’ils ont disputé leur dernier match préparatoire. Inutile de dire qu’ils ont hâte de commencer la saison.

Et parmi les joueurs des Wildcats, Étienne Morin est sans doute celui qui est le plus excité d’entamer cette campagne retardée par l’ouragan Fiona.

«Nous avons vraiment hâte que ça commence, affirme le talentueux numéro 5 des Wildcats. Personnellement, je suis très excité.»

Morin, que les recruteurs de la LNH auront assurément à l’œil dans les prochains mois, est devenu la saison dernière le premier défenseur de 16 ans dans l’histoire de l’équipe à totaliser plus de 30 points en une saison. Il a enregistré 33 points, dont huit buts, en 64 rencontres.

Avant lui, seulement quatre recrues de la concession sont parvenues à franchir la barre des 30 points, dont Jordan Spence qui, à 17 ans, avait produit 49 points (6-43), un record d’équipe, en 2018-2019.

Les trois autres, Jeffrey Bennett (7-28-35, 1995-1996), Simon Jodoin (10-23-33, 2008-2009) et Daniel Milan (14-24-38, 2010-2011) étaient tous âgés de 18 ans.

«J’ai des attentes assez élevées pour cette saison, mais mon objectif principal est d’aider mon club à gagner le plus de matchs possible, dit-il. Je ne veux pas me fixer de chiffres personnels parce que j’ai peur que ça me joue dans la tête.»

Par ailleurs, il faut noter que Morin ne l’a pas eu facile dans les dernières semaines. Quand il s’est présenté au camp d’entraînement, il se relevait à peine d’une sévère mononucléose qui l’a tenu hors de combat pendant un mois.

«Je suis arrivé à Moncton en même temps que les recrues et je pesais seulement 168 livres quand je suis arrivé. J’avais donc perdu 15 livres. J’ai même été trois jours sans pouvoir manger. Je n’ai fait que consommer des liquides. J’ai depuis retrouvé mon poids et j’ai même réussi à gagner deux livres de plus», révèle le hockeyeur de 6 pieds et 186 livres.

Lors du calendrier préparatoire, Morin a enregistré deux buts et une passe en trois parties.

En bref… Après avoir affronté les Sea Dogs, samedi, les Wildcats disputeront leur premier match au Centre Avenir, dimanche, en accueillant le Titan d’Acadie-Bathurst… Notons que la jeune brigade défensive des Wildcats est composée d’un joueur de 16 ans (Adam Fortier-Gendron), deux 17 ans (Morin et Natan Grenier) et trois 18 ans (Francesco Iasenza, Hugo Marcil et Trent Ballentyne). Anthony Hamel, 20 ans, et Thomas Darcy, 19 ans, complètent le groupe de défenseurs. «Nous sommes encore très jeunes et nous avons moins d’expérience que certains clubs, mais je ne suis pas inquiet», mentionne Morin… Maxim Barbashev est toujours au camp des Rangers de New York. À moins qu’il ne soit retranché sous peu, il devrait donc rater les deux rencontres du week-end…

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle