Sans dénigrer le formidable exploit des Flyers de Moncton, qui sont devenus en mai le premier club du Nouveau-Brunswick à remporter la prestigieuse coupe Telus, emblème national du hockey chez les moins de 18 ans, se pourrait-il que l’édition 2019-2020 lui était supérieure?

Il faut dire que les chiffres affichés par l’équipe, cette saison-là, sont drôlement impressionnants.

Avant que la pandémie ne vienne arrêter les activités sportives à travers le monde au printemps 2020, les Flyers semaient carrément la terreur sur les surfaces glacées de l’Est du pays.

Ils venaient ainsi de terminer la saison régulière avec un dossier de 34 victoires contre seulement cinq revers, dont deux en prolongation. Et dans la première ronde des séries, les joueurs de l’entraîneur-chef John DeCourcey n’ont fait qu’une bouchée du Vito’s de Saint-Jean en remportant les quatre duels consécutifs.

Questionné à ce sujet, deux porte-couleurs de l’équipe à cette époque, Alexis Daniel et Jonathan Desrosiers croient effectivement que l’édition de 2019-2020 était spéciale.

«Nous avons tous cru en nos chances, indique Desrosiers. Je me souviens que lors du Challenge CCM qui avait lieu à Chicoutimi, nous avons tenu tête à toutes les équipes du Québec et c’est là que j’ai vu que nous avions une équipe spéciale.»

«Je ne veux rien enlever à la victoire des Flyers ce printemps, mais je crois que notre équipe était meilleure. Sans la pandémie, je crois sincèrement que nous aurions gagné la coupe Telus. Nous avions l’équipe pour le faire et nous avons d’ailleurs connu une saison incroyable», se rappelle Daniel.

Certes, nous n’aurons jamais la réponse à savoir quelle équipe était la meilleure, mais il est indéniable que les Flyers de 2019-2020 avaient le profil pour réaliser de grandes choses.

Ainsi, saviez-vous que 18 joueurs de l’équipe ont disputé au moins un match dans la LHJMQ? Treize d’entre eux évoluent même dans le circuit cette saison.

Les 18 joueurs en question sont les gardiens Nicholas Sheehan et Mathias Savoie, les arrières Dyllan Gill, Coen Strang, Matteo Mann, Jonathan Desrosiers, Dylan MacKinnon, Jack Martin, Matthew Lint et Keegan Hunt, ainsi que les attaquants Samuel Savoie, Alexis Daniel, Brayden MacPhee, Justin Gendron, Philippe Collette, Luke Patterson, Dominic LeBlanc, Tristan Sanchez et Noah Matulu.

À noter que Martin, Collette, Patterson et Matulu, qui n’étaient alors que des joueurs affiliés, font partie du groupe qui a remporté la coupe Telus le printemps dernier.

Des Flyers de 2019-2020, notons que Samuel Savoie (Chicago) et Dyllan Gill (Tampa Bay) ont été repêchés cet été par une équipe de la LNH et que pas moins de quatre d’entre eux portent une lettre sur leur chandail dans la LHJMQ. Outre Daniel et Desrosiers qui sont capitaines, Mann et Gill arborent quant à eux un A sur leur poitrine.

Quand même un brin étrange que le capitaine des Flyers, en 2019-2020, était Brock Forsythe, l’un des rares joueurs de l’équipe qui n’a pas goûté à la LHJMQ. Forsythe était toutefois un vétéran de trois saisons et il était très respecté auprès de ses coéquipiers.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle