Au cours des 12 derniers matchs qui ont opposé les deux formations, les Aigles Bleues de l’Université de Moncton n’ont réussi à savoir la victoire qu’à trois reprises face aux Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. Et chaque fois, le Bleu et Or a eu besoin de la prolongation ou de la fusillade pour triompher.

Samedi, c’est justement un but de Cassandra Call en tir de barrage qui a permis à l’U de M de vaincre les puissantes représentantes de UNB par la marque de 4 à 3.

Pour les Aigles Bleues (10-12-0), cette victoire se veut d’une importance capitale pour le moral des joueuses de l’entraîneur-chef Marc-André Côté.

Après tout, ce n’est pas tous les soirs que le Bleu et Or peut se payer la meilleure formation du SUA puisque les Reds (18-1-3) occupent le sommet du classement régulier.

Un peu moins de 150 spectateurs ont pu voir l’U de M prendre les devants 3 à 0 au premier vingt par l’entremise de Maritza Labrie et Shani Rossignol, toutes deux en avantage numérique, ainsi qu’Alexia Desforges. Pour tout dire, les Aigles Bleus ont inscrit leurs trois buts dans les cinq premières minutes du deuxième engagement.

Puis, en troisième, les Reds ont forcé la prolongation sur des réussites de Payton Hargreaves et Lindsey Smith, toutes deux en infériorité numérique, et Lauren Carter, alors qu’elles attaquaient avec une fille en plus.

Catherine Longchamps et Érica Plourde ont obtenu deux mentions d’aide chacune dans le triomphe des Aigles Bleues. Frédérike Cyr et Lillian George ont fait de même dans le camp des Reds.

Annick Boudreau, outre le fait qu’elle a bloqué les trois tirs en fusillade, a fait face à 35 lancers. Sa vis-à-vis Cassie McCallum a repoussé 31 des 34 rondelles dirigées vers elle.

«Nous avons joué ce match en se préoccupant de notre jeu, révèle Annick Boudreau. Je n’étais pas nerveuse en fusillade. Je les ai laissées faire le premier geste et j’ai attaqué. Cela a fonctionné.»

«J’aurais bien aimé revoir les lancers sur leurs trop buts, mais à la fin de la journée nous avons tout de même trouvé une façon de gagner. Ce n’était pas très beau par moment, mais nous avons gagné», mentionne la gardienne du Bleu et Or.

«Nous avons les deux points, a pour sa part fait savoir Marc-André Côté. Nous avons joué contre une équipe qui se comporte en championne et nous savions qu’elles allaient sortir fortes en troisième. Nous avons dû faire face à beaucoup d’adversité en tuant quatre punitions. Nous avons démontré du caractère.»

«Nous avons récemment battu les X-Women et nous avons livré une bonne bataille aux Panthers, vendredi (revers de 3 à 2). Ç’a été une semaine difficile contre les trois meilleures équipes de la ligue», soutient Côté.

Les Aigles Bleues vont disputer leurs deux prochains matchs le week-end prochain à Halifax, d’abord vendredi contre les Huskies de Saint Mary’s, puis samedi face aux Tigers de Dalhousie.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle