C’était la soirée des lumières rouges, samedi, au Grant Harvey Centre de Fredericton. Remarquez que ça n’a rien de bien surprenant puisque Danny Grant, le seul Néo-Brunswickois à avoir réalisé une saison de 50 buts dans la LNH, partage le nom de l’amphithéâtre avec son vieux pote Buster Harvey.

Pour les 805 partisans présents, il est juste dommage que ce soit les Weeks Crushers de Pictou County qui aient remporté ce festival offensif par la marque de 9 à 7 devant les Red Wings de Fredericton.

Ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé puisque les hommes de Kyle McAllister ont effectué une belle poussée de trois buts dans la deuxième moitié du troisième vingt pour réduire l’écart à un seul but. Malheureusement, Carter Murchison (9e) a scellé l’issue dans une cage déserte avec seulement cinq petites secondes à écouler au tableau.

Lucas Parsons (17e, 18e, 19e) a inscrit trois buts dans la victoire. Nick Mahar (21e), également auteur de trois passes, Ben Mercer (13e), Kiefer Avery (5e), Marcus Larade (2e) et Ryan MacKinnon (1er) ont complété la marque pour les Weeks Crushers (15-19-0).

Mathieu Pelletier (8e, 9e) a enfilé l’aiguille à deux reprises dans le camp des Red Wings (11-18-3), en plus de fournir une mention d’aide. Manix Sarrasin (7e) et Slava Melikov (21e), tous deux aussi auteurs de deux passes, de même que Dell Welton (3e), Evan Rector (1er) et Carson Peer (4e) ont également trouvé le fond du filet.

Les quatre gardiens ont vu de l’action dans cette rencontre.

Du côté des Weeks Crushers, Kenzie MacPhail a d’abord alloué quatre buts sur 21 tirs, avant de céder sa place à Jeremy Robar qui, bien qu’il a été crédité du gain, a néanmoins permis trois buts sur 15 lancers.

Pour les Red Wings, Mathias Savoie s’est fait déjouer à cinq reprises sur 25 rondelles. Sebastian Lever, venu en relève pour la seule deuxième période, a permis trois buts sur 12 lancers avant de redonner la cage à son coéquipier pour le dernier tiers.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle