Au rythme qu’il accumule les buts, c’est à se demander pourquoi une équipe de la LHJMQ n’a pas eu le réflexe de faire une place à Olivier Coulombe comme joueur de 20 ans. Parce que force est d’admettre que le numéro 16 du Blizzard d’Edmundston semble trop fort pour la Ligue junior des Maritimes.

Samedi, l’ailier droit y est allé d’un deuxième tour du chapeau consécutif, son cinquième du genre cette saison, pour mener le Blizzard (24-11-1) à un gain de 5 à 4 sur les Bearcats de Truro au Rath Eastlink Community Centre.

C’est la première fois dans l’histoire du Blizzard qu’un joueur parvient à réaliser deux tours du chapeau d’affilée.

C’est d’ailleurs son but en supériorité numérique, à la 53e minute de jeu, qui a permis au Blizzard de triompher, au grand dam des 902 partisans dans les gradins. Il domine aussi la LHM au chapitre des buts vainqueurs avec neuf.

Coulombe, qui a produit au moins un point dans chacun de ses 21 duels, s’empare également du premier rang des meilleurs buteurs avec 30 réussites. Seul Marc Richard, des Western Capitals de Summerside, en a marqué autant, sauf que ce dernier a disputé 11 parties de plus.

Șes fidèles compagnons de trio, Jérémy Duguay et Alex Arsenault, ont eux aussi profité de l’occasion pour améliorer leurs statistiques.

Duguay a inscrit son 15e but de la campagne, en plus d’obtenir deux passes, alors qu’Arsenault s’est fait complice de quatre filets.

«Je n’ai pas fait ça tout seul, souligne Coulombe en entrevue téléphonique. Alex et Jérémy m’ont grandement aidé. Nous nous complétons bien. En fait, nous n’avons pas vraiment besoin de nous voir ou de nous parler sur la glace pour savoir où seront les deux autres.»

«C’est drôle, parce qu’avant le match de samedi, j’ai justement dit à Alex et Jérémy qu’il m’en manquait trois pour atteindre les 30 buts et que ce serait le fun de les avoir en soirée. C’est exactement ce qui est arrivé», dit-il en riant.

Questionné à savoir s’il n’était pas trop fort pour la LHM, Coulombe a aussitôt répondu dans la négative.

«Je ne crois pas, lance-t-il. Je ne m’attendais vraiment pas à marquer autant. J’ai été blessé en début de saison et je croyais que j’allais prendre du retard sur les autres. Finalement, ç’a vraiment bien été.»

Tristan Fortin (17e) a été l’autre buteur du Blizzard.

À noter qu’il s’agissait d’un sixième gain de suite pour le Blizzard et d’un 18e dans leurs 19 dernières rencontres.

Landon Miron (15e, 16e), Tanner Humber-Dredge (11e) et Merle Putnam (16e) ont fourni la réplique des Bearcats (20-9-2).

Thomas Boucher a repoussé 27 des 31 tirs des locaux pour signer sa 14e victoire de la saison en 15 décisions. Boucher a de plus réalisé tout un arrêt devant Carter McCluskey qui bénéficiait d’un lancer de pénalité en fin de match.

«Les gens pensent que Thomas sort de nulle part, mais moi je savais qu’il était un bon gardien. Je le connais depuis déjà plusieurs années. Il a eu sa chance en arrivant ici et il l’a saisi», révèle Coulombe.

Devant le filet des Bearcats, Connor Martin a dû composer avec 35 lancers.

Le Blizzard va reprendre l’action vendredi et samedi, dans le cadre d’un programme double fort attendu contre les Western Capitals de Summerside (21-10-1), Les deux rencontres auront lieu au Centre Jean-Daigle et les billets risquent de s’envoler comme des petits pains chauds.

«Nos partisans vont avoir droit à deux gros matchs de hockey, soutient Olivier Coulombe. C’est sûr que nous avons encore quelques trucs que nous pouvons améliorer, mais si les séries éliminatoires devaient débuter demain je ne serais pas stressé du tout.»

«Les choses ont mal débuté pour nous en début de saison, mais avec 18 victoires dans nos 19 derniers matchs, je crois que nous avons passé un sérieux message aux autres équipes de la ligue. Nous n’avons peur de personne», termine Coulombe.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle